Mieux comprendre le syndrome du fascia lata

Un mal aux causes énigmatiques mais sans gravité

Un internaute souffre d'une douleur externe au genou droit lors de ses entraînements. Il interroge Yannick Guillodo sur l'origine de ses douleurs, cherchant notamment à savoir si cela peut être dû à son changement de chaussures. La réponse de notre médecin du sport.

protégez vos genoux

La question : J’ai 32 ans, je mesure 1m85 pour 76 kg je pratique la course à pied depuis 4 ans avec 2 entrainements par semaine (12 à 16 kms par séance) sur route et piste. Depuis, j’ai augmenté le nombre d’entraînements à 4 par semaine. Jusqu’ici je ne souffrais d’aucune douleur articulaire. J’ai changé de paire de running et depuis je souffre du genou droit (partie externe, la douleur n’ai pas interne). La douleur apparaît en fonction de l’intensité de l’entraînement et de la distance parcourue. Est-ce dû à une chaussure inadaptée (semelle trop molle et trop « amortissante ») ou bien à l’augmentation du nombre de séances par semaine ? Ou du type de sol ? Que faire ?

La réponse de Yannick Guillodo, médecin du sport

Les éléments que vous me donnez sont suffisants pour dire que vous avez probablement un syndrome du fascia lata. Il s’agit d’une pathologie extra articulaire du genou. Je m’explique : lorsque l’on souffre d’une articulation, il faut différencier les pathologies intra articulaire (l’intérieur de l’articulation ; a priori, médicalement sérieuse) et les pathologies extra articulaires (autour de l’articulation ; a priori, médicalement moins inquiétante).
Votre douleur n’est donc pas inquiétante, sur le moyen et long terme, dans le cadre de votre pratique sportive. Par contre, cette douleur peut être très chronique.

Il s’agit d’un conflit entre le tendon (fascia lata) et le condyle externe (os) du genou. Ce conflit (le frottement du tendon contre l’os) va entraîner une inflammation du tendon et/ou de l’espace entre le tendon et l’os : c’est la création d’une bursite (lame liquidienne bien vue en échographie).

Le point de départ et la cause de cette inflammation sont souvent très énigmatiques. En effet, certains  sportifs courent  depuis des années, sans douleur, et … sans raison aucune, assez brutalement, débutent un syndrome du fascia lata. Dans votre cas, vous avez raison, l’augmentation de votre dose d’entraînements et votre changement de chaussures peuvent être des facteurs déclenchant de cette pathologie que l’on rencontre quasiment uniquement chez les coureurs à pied. Mais je le répète, on ne connaît pas la cause exacte de cette tendinopathie. De ce fait, le traitement reste très aléatoire.

Le bon conseil : agissez rapidement et utilisez tous les petits moyens qui permettent de contrôler cette douleur. Car je le répète cette douleur n’a pas de caractère de gravité (origine extra articulaire) donc on peut courir malgré cette gêne. Il faut probablement adapter votre entraînement (réduire les séances ? Réduire le nombre de séances dans la semaine ?…). Autres conseils : appliquer systématiquement de la glace après avoir couru, boire souvent et en petites quantités. Éventuellement reprendre vos anciennes chaussures, mais ne pas croire que c’est uniquement votre foulée et vos chaussures qui sont responsables de cette pathologie.
Si, malgré cela, vous douleurs sont toujours très invalidantes (impossibilité de pratiquer votre sport) il faut faire une échographie de vote tendon du fascia lata, pour confirmer le diagnostic et éventuellement ponctionner la bursite sous tendineuse.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo : vous aussi posez votre question à notre médecin

1 réaction à cet article

  1. J’ai eu le même problème il y a quelques mois. Juste quelques points qui m’ont permis de récupérer (en complément des très bons conseils formulés par le docteur Guillodo) :

    – reprise progressive de l’entraînement avec arrêt de la séance dès l’apparition de la douleur en question (même s’il est frustrant de rentrer à la maison après une très courte séance, c’est mieux que de traîner ça indéfiniment)

    – étirements du fascia lata http://rambouilletolympique.pagesperso-orange.fr/club/sante/images/etirements/fessiers_PDesrues.jpg

    – massage de l’extérieur de la cuisse (avec une crème ou bien en se savonnant sous la douche)

    Bonne récupération!

    Répondre

Réagissez