Course à pied et inflammation des genoux

Causes et traitements possibles d'une inflammation des genoux.

Question : Bonjour

Monsieur,  je vis en France à Oyonnax près de Genève, où je pratique le trail .  J’ai trouvé votre site en recherchant sur le web les raisons de mes inflammations des deux genoux en même temps durant  le mois de juin 2011. Je suis allé voir mon médecin sportif qui m’a préscrit des anti-inflammatoires , des radios puIs un IRM. Il ne sait pas pourquoi j’ai des petites inflammations aux deux genoux avec des petits épanchements de synovie. Sur les radios, ils n’ont rien trouvé, pas d’usure particulière, et sur l’IRM , ils ont trouvé des petites inflammations et c’est tout. Depuis mi-juin, je ne fais plus aucune activité sportive et en rentrant de vacances, il y a une semaine, j’ai trouvé un magazine de Running où on parlait de toutes les maladies du marathonien dont entre autres le syndrome Fémoro-rotulien. Je pense que c’est la cause de mes inflammations.

Pour information: je fais trois footings en sous bois ( dont un en PPG , foulée bondissante, talon fesse et levé de genoux) en semaine. Le weekend, je fais un petit trail de 2H avec 600 D+ , puis l’après- midi, je fais deux heures de VTT. Je pèse 86kgs et je ne suis qu’un amateur. Actuellement, j’ai encore des petits épanchements de synovie dans les deux genoux. J’ai commencé depuis une semaine les étirements des quadriceps qui apparemment doivent être souples pour éviter le frottement de la rotule sur le fémur. J’ai l’impression que mes genoux sont moins chauds mais j’ai toujours autant de liquide synovial .

Pouvez-vous m’indiquer comment soigner ce syndrome ?
Pouvez vous me dire en combien de temps le liquide synoviall disparait ?
Pouvez vous me dire quelle étirement  dois faire et sur quelle muscle ?
Pouvez vous me dire ce que je ne dois pas faire ?
Sachant que je pratique le vtt , skyrunning, ski de fond.
Pouvez vous me dire à quelle moment je peux reprendre mes activités sportives en priorité ?
Pour info, avant que j’ai mes épanchements de synovie (qui sont arrivés le lendemain d’un footing d’endurance), durant la nuit j’avais des sensations de chaleurs dans les genoux surtout lorsque j’avais mes jambes à 120° puis je les tendais et je me sentais mieux.  Je ne sais pas à qui demander de l’aide car actuellement je suis comme en LION en cage au bord de la déprime,  et j’espère que vous allez pouvoir me donner des supers infos pour que je puisse aller de l’avant.  Je vous remercie d’avance  Sportivement
Ps: Les trois médecins que j’ai vu ne connaissent pas de traitement de ce syndrome, je pense  que les personnes qui soignent les sportifs de haut niveau doivent avoir des réponses.

 

Vous donnez beaucoup d’informations sur vous-même mais vous en oubliez une, capitale : votre âge.

Malgré tout je vais essayer de répondre à vos questions. Vous souffrez manifestement d’une pathologie intra articulaire. En effet, face à une douleur du genou ou de tout autre articulation, il faut différencier les douleurs extra et intra articulaires.

Je m’explique, si l’on compare votre genou à « un pain au chocolat », il faut savoir dire si c’est le « pain » (extra articulaire) ou le chocolat (intra articulaire)  qui vous fait mal. Généralement, les douleurs extra articulaires (le pain) ont moins de valeur de gravité sur votre articulation, sur le long terme . Mais, comme il existe chez vous un épanchement dans l’articulation, vous souffrez d’une pathologie intra articulaire.

Il faut également introduire une autre notion. Vous parlez de  « maladies des marathoniens ». Mais la pathologie intra articulaire peut être simplement révélée par la pratique sportive alors que la cause est toute autre . En effet, vous pouvez souffrir d’une maladie inflammatoire (maladie « rhumatismale ») qui se révèle pendant votre pratique sportive. Dans ce cas, il faudrait faire un bilan biologique (recherche d’une inflammation générale) et prendre des anti-inflammatoires pendant plusieurs jours ou semaines (test thérapeutique).

Malgré tout, compte tenus des éléments que vous me donnez, je pense que vous souffrez d’une maladie mécanique (en opposition à une maladie inflammatoire). Une des seules maladies mécaniques qui touche les deux genoux, au même moment, est souvent, comme vous le dites, un syndrome douloureux antérieur du genou (syndrome fémoro-patellaire ). Ce syndrome est du à un conflit entre le fémur et la rotule. Ce conflit peut entraîner une usure plus ou moins marquée du cartilage de la rotule (maladie intra articulaire = le chocolat). Le liquide synovial que l’on retrouve sur votre IRM signe une souffrance de votre cartilage : il faut donc être prudent pour ne pas trop altérer ce cartilage, très précieux pour nos vieux jours.

Voici les conseils que je vous donne :

  • Au niveau de votre pratique sportive : ne courir que sur terrain plat, pendant quelques temps (la course en descente est très délétère pour le cartilage rotulien). Arrêtez toute musculation,  foulée bondissante, pratique du vélo…
  • Porter des genouillères rotuliennes ; nul besoin d’une genouillère ligamentaire pour « tenir votre genou » mais d’une genouillère rotulienne pour guider la rotule et minimiser le conflit pendant votre pratique sportive (course en terrain plat, uniquement, je vous le répète).
  • Faire une bonne séance d’étirements des quadriceps puis mettre systématiquement de la glace, sur vos genoux, à la fin de  votre course.
  • Certains traitements plus spécifiques pourraient être envisagés, en fonction de votre âge, de l’évolution de vos douleurs compte-tenus des conseils que je viens de vous donner. En effet, une visco  supplémentation intra articulaire (acide hyaluronique injecté dans vos articulations) peut se discuter.

 

Réagissez