Comment éviter une tendinite du fascia-lata et quels exercices sont préconisés pour s’en sortir ?

Un internaute a posé une question à notre médecin du sport concernant une tendinite du fascia-lata (genou). Découvrez les conseils du Docteur Jacques Pruvost.

Source - Fotolia
Source - Fotolia

Question : 

Je cours depuis plusieurs années avec plus ou moins de régularité suivant les périodes.

En août dernier j’ai eu le syndrome de l’essuie-glace au genou gauche, impossible de m’en défaire jusqu’à ce que je consulte un ostéopathe. Celui-ci m’a dit que ma tendinite du tfl était dû au fait que mon bassin était déplacé. Il me l’a remis et c’est répartit nickel. Plus de douleurs, plus rien, j’ai pu augmenter le volume d’entraînement au fur et à mesure.

Je croyais être enfin débarrassé !

Malheureusement ce weekend, ma tendinite s’est réenclenchée sur le même genou sur un trail de 40km. La douleur est apparu au environ du 20eme kilomètre alors qu’en entraînement jetais capable de courir plus de km sans douleurs… (Mais à une intensité moins élevé).

À l’arrivée de la course était présent des osteo. Celui qui s’est occupé de moi m’a dit que je m’étais déplacé le bassin (encore !) et que c’était donc pour ça que mon tfl frottait.

Ma question est la suivante: que faire pour éviter de me redéplacer le bassin à l’avenir ? Est-ce un problème de progressivité dans mon entraînement ? Ou du a l’absence totale de ppg et d’étirements dans mon entraînement ? Et si c’est le cas quels exercices pourraient me sortir de cette galère ? C’est vraiment frustrant de finir une course sur les rotules alors que le souffle et les jambes sont là…

Merci d’avance pour vos réponses !

Pour mes informations: j’ai 24 ans, je suis à 4 sorties cap par semaine environ + VTT et ski de randonnée et ski de fond.

 

La réponse de notre médecin du sport :

Bonjour,

Bravo, vous vous posez les bonnes questions. Si votre syndrome de la bandelette ilio-tibiale rechute et que votre bassin « se déplace », c’est sans doute qu’il existe chez vous un déficit de force des muscles qui stabilisent les hanches. Je vous propose donc de consulter un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs et de travailler avec lui en rééducation sur les étirements des rotateurs externe de hanche et les renforcements des abducteurs de hanche. Il s’agit d’un travail de préparation physique essentiel chez les coureurs à pied dans la prévention des blessures. Lorsque vous aurez bien intégré les différents types d’exercices, il vous faudra les reproduire très régulièrement, au minimum deux fois par semaine, dans des séances de récupération et de préparation physique.

En attendant, évitez les sorties longues en course à pied car elles sollicitent trop l’équilibre unipodal et déclenchent les douleurs.

Tenez-nous au courant.

Cordialement

Dr J.Pruvost

 

 

Réagissez