« Attention pic de Canicule : J’ai soif ! »

« Attention Canicule… ». Les messages d'alerte fleurissent actuellement dans les médias, les espaces publics, les transports en commun, mettant en garde contre les dangers de la déshydratation. Quelques conseils dans l’article pour faciliter votre hydratation durant ces quelques jours.

thermometre

Dispositif sanitaire du code du travail

Le code du travail français prévoit de protéger la santé physique et la sécurité du travailleur en fonction des conditions climatiques. Ainsi 3 litres d’eau par jour doivent être à disposition du salarié.

Mais a-t-on prévu les cas extrêmes ? Par exemple un travail dans des conditions de 45 °C et plus. Pour certaines professions, cela devient extrêmement pénible et dangereux : étancheur, soudeur, cuisinier, en blanchisserie-teinturerie, dans le bâtiment en général, sur les marchés…

Pour tous, y compris les personnes sensibles (malades), personnes âgées, enfants, sportifs en plein effort, des mesures d’extrême prudence doivent être prises pour prévenir les dangers de la déshydratation : souffrance rénale, chute de tension, blessures…

S’hydrater est un geste vital

Un pic de chaleur de quelques jours, même si annoncé avant son arrivée, doit s’accompagner de messages incitant à prendre des mesures anti-déshydratation. Car c’est un geste vital que de boire, l’organisme ne pouvant vivre sans eau, a fortiori sous des °C extrêmes de canicule.

10 conseils pour s’hydrater et mieux vivre la Canicule

  1. Anticipez votre soif, en buvant régulièrement et par petites gorgées. Par exemple, prenez tous les quarts d’heure un verre d’eau plate ou gazeuse ou de l’eau aromatisée (non sucrée) si vous n’aimez pas l’eau.
  2. Buvez frais : idéalement, une eau à 15°C permet de mieux rafraîchir l’intérieur de l’organisme, et alternez si vous le voulez avec eau de coco, produits laitiers, lait d’amande, lait de coco et autres boissons végétales (soja, riz, avoine etc.).
  3. Mangez du frais et du liquide : crudités, salade de légumes et fruits, compote, soupe froide (gaspacho), fruits riches en eau : melon, pastèque, pêche, nectarine, fraises, framboises…
  4. Ne tombez pas dans le piège des boissons sucrées en excès, elles rafraîchissent sur le moment mais le sucre entretient la soif (et le surpoids).
  5. Ayez de quoi boire en permanence à proximité ou à portée de mains pour faciliter l’accès à l’hydratation. Parents, prévoyez des gourdes pour les enfants, donnez régulièrement à boire à vos bébés et enfants en bas âge. Une petite glace, un sorbet, une aqua limon ou un granité seront bienvenus de temps en temps.
  6. Rafraîchissez-vous régulièrement et par tous les moyens : douche fraîche (y compris avant de se coucher), port de vêtements amples et clairs, fermez vos volets et fenêtres (habitudes du sud de la France).
  7. Ventilez-vous au maximum : climatisation, éventail, ventilateur… de façon à faire chuter la température cutanée.
  8. Prévoyez le travail physique le matin à la fraîche (pour alléger la pénibilité au travail).
  9. N’hésitez pas à prendre… un bain de siège : un bienfait pour les grosses artères fémorales et les groupes musculaires des jambes. Dans la même idée : utilisez un mouchoir, un foulard ou un Buff mouillé pour vous rafraîchir visage, nuque, lobes des oreilles, aisselles, aines, jambes et bras.
  10. Enfin, par précaution pratiquez au petit matin ou en soirée : footing, vélo, foot… (c’est le moment de se mettre à la natation !).

Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, http://corinne-peirano.wix.com/dieteticienne-paris)

Réagissez