tendinopahie tendon d’ achille

Tendon D'achille

Bonjour
Je souffre d’une tendinopathie chronique du tendon d’Achille. Je suis fragile de mes 2 tendons, le médecin m’a conseillé de courir avec des talonnettes, ce que j’ai fait sur mes semelles orthopédiques (5mm).
Mais il me semble que je talonne plus qu’avant, pourtant j’ai une tendance à courir sur l’avant. Donc ma question: si maintenant je cours avec une semelle normal sans talonnettes et si je les porte dans la vie de tous les jours, est-ce que je risque d’aggraver la tendinopathie?
Salutations
Merci

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    En cas de tendinopathie achilléenne – le terme international est actuellement celui de tendinopathie calcanéenne - le port d’une talonnette dans les chaussures de running peut être indiqué mais sur des périodes courtes, le temps que les douleurs s’estompent, pas plus de quinze jours par exemple. Une fois la période très douloureuse passée, il est en effet recommandé de retirer les talonnettes des chaussures de sport et de ne les garder que dans les chaussures de ville.

    Vous ne précisez pas si votre tendinopathie se situe au niveau de l’insertion du tendon sur le calcanéum, s’il s’agit de lésions du corps du tendon d’Achille ou bien s’il existe à la fois des lésions à l’insertion du tendon et dans le corps du tendon. Ces précisions sont importantes car les traitements sont différents selon le type de la tendinopathie : physiothérapie, étirements, ondes de choc par exemple.

    En lisant votre message, il me semble que vous êtes gêné modérément puisque vous continuez à courir et à vous entraîner quasi normalement. Si c’est bien le cas, vous ne risquerez pas d’aggraver cette tendinopathie en respectant les périodes d’échauffement, en choisissant soigneusement vos chaussures et les sols sur lesquels vous courez, en prenant le temps de vous étirer après chaque séance.

    Les médecins du sport préfèrent ne pas arrêter les sportifs qui souffrent de tendinopathie et les laisser gérer leurs entraînements en fonction des douleurs. Pas d’arrêt sportif donc, mais la contrepartie est que vous soyez raisonnable sur le nombre et la durée des séances, ainsi que sur la fréquence des compétitions.

    Lire aussi :
    Tendinopathie du tendon d’Achille : quels sont les soins possibles ?
    Idées reçues sur les tendinites
    Comment traiter les douleurs du tendon d’Achille ?

    Répondre

Réagissez