entorse de genou -

Bonjour,
petit question : voilà mon résultat de IRM de genou gauche après un footing de 15km :
« Intégrité morphologique et de signal des ménisques. Présence d’une minime infiltration des parties molles sur le trajet du ligament collatéral latéral qui est visible de façon continue sans anomalie de signal. L’aspect est compatible avec des lésions de type entorse de stade I. Mis en évidence d’une plage d’œdème en bande de l’os spongieux intéressant les plateaux tibiaux à leur partie postérieure prédominant sur le versant externe sans trait de fracture formellement identifiable mais pouvant correspondre à une contusion osseuse post traumatique. Aspect continu du ligament collatéral médial, des ligaments du pivot central et de l’appareil extenseur du genou. Pas d’épanchement liquidien intra articulaire en quantité significative. Intégrité des cartilages d’encroûtement fémoro-tibiaux ainsi que fémoro-patellaires. »

Pour mon médecin c’est juste une entorse mais après presque 2 mois de kinésithérapie et deux footing conseillé par mon kiné .. suis au stade de départ – un douleur surtout de côté interne de genou en descendant les escaliers ou avec de mouvement « latéral »…
Je ne suis pas quelqu’un qui, je dirais, a « facilement mal » mais là quand même je me pose des question.
Est-ce que je dois consulter encore et voir un autre médecin ou c’est quelque chose qui est normale et qui va passer avec de repos.

Pourriez vous me donner votre avis svp. D’avance merci

la réponse de Dr Guillodo:

J’ai l’habitude de dire que l’on ne soigne pas une I.R.M. mais un patient. Or dans votre question,  vous me demandez de soigner votre IRM, non ?

Je suis un peu provocateur mais c’est simplement pour vous faire comprendre que les meilleures décisions médicales sont toujours des décisions cliniques, c’est-à-dire des décisions prises en fonction de ce que nous a dit le patient et de ce qu’on a trouvé en l’examinant. Les examens complémentaires (radiographies, échographie, scanner, I.R.M, …) ne sont là que pour, normalement, confirmer notre diagnostic clinique. Si l’on fait le chemin inverse, c’est-à-dire  faire des examens complémentaires sans avoir écouté et examiné minutieusement le patient,  on se met dans la situation difficile que j’ai donnée en introduction : traiter une radiographie, traiter à scanner, traiter une I.R.M. et non un malade, quelqu’un qui souffre.

Ceci étant dit, je vais malgré tout essayer de vous conseiller bien que je ne sache ni votre âge, ni l’histoire de votre maladie. Un élément est très rassurant,  c’est l’absence d’épanchement articulaire dans votre articulation. Il n’y a pas signal méniscal ni de lésion du pivot central, et c’est également encourageant. Bref, on est devant un genou sec et stable.  De ce fait, je pense que vous pouvez, malgré la douleur, faire un peu de course à pied, sur terrain plat et dans l’axe. La rééducation ne semble plus nécessaire.  D’une façon générale, face à ces douleurs du genou, on aime « l’auto rééducation » en  variant les activités physiques et sportives et en incluant toujours beaucoup de sports en décharge (vélo, rameur, natation). Donc, pendant un mois, musclez-vous en faisant du vélo et du rameur, courez sur terrain plat en privilégiant les sorties courtes (plutôt 2 × 45 minutes que 1 × 90 minutes) et faites ré évaluer ce genou, dans 5 à 6 semaines, par un médecin du sport, si l’évolution n’est pas bonne.

Réagissez