Douleur fessiere Gauche depuis 1an et demi

Bonjour Docteur Pruvost,
Je vais essayer de résumer au mieux mon cas qui dure depuis plus d’un an et demi.
Homme 43 ans, course à pied depuis plus de 20 ans.
Début douleurs en Juin 2016 au niveau du sillon sous-fessier gauche, non handicapante mais gênante. Poursuite course à pied , étirements, jusqu’en Aout 2016 ou la course à pied n’est plus possible car agravation de la douleur sous fessiere gauche, douleurs à la position assise.
Maintien d’une activité physique par vélo et rameur mais gene sous l’ischion jusqu’à violente douleur sous cet ischion lors d’une séance de rameur.
1ere consultation Septembre 2017avec demande d’examens: Echo:RAS – IRM: Tendinopathie d’insertion des ischion-jambiers, prédominant sur le demi-membraneux avec signe de péri-tendinite à cet endroit.
(IRM dorso-lombaire ELIMINE TOUT PROBLEME DE COLONNE, DISQUE, PROTRUSION…)
De façon contemporaine à cette douleur ischion-jambiere, j’ai développé des douleurs au centre de la fesse gauche s’accentuant en position debout statique, plutôt améliorées par la marche.
Seances d’OSteopathie SANS RESULTAT.
Seances de Kiné avec physiothérapie , ondes de choc, et contracté-relâché pendant Apres de 6 mois avec faible résultat.
Je précise que toute activité physique a du être interrompue car très rapidement génératrice de douleurs ischi-jambieres ainsi qu’au niveau de la partie intérne de l’ischion. Persistance de douleurs fessiers médianes, que je n’arrive à soulager qu’en écrasant les structures musculo-tendineuses par un foamroller, mais avec récidive très rapide.
Mai 2017, 2e IRM de controle: Images similaires avec toute petite amélioration cependant mais toujours enthesopathie d’insertion.
Consultation 2e praticien posturologue: Diagnostic de syndrome de la Charniere dorso-lombaire:Osteopathie, exercice d’assouplissement…:AUCUN RESULTAT.
Consultation 3e Medecin du sport: Proposition d’Ondes de choc focales cette fois-ci: AUCUN RESULTAT

Aujourd’hui, je garde des douleurs ischio-jambieres à la moindre tentative de reprise de course à pied, je garde des douleurs de description différente sur la partie interne de l’ischion au niveau para-anale (RAS à l’anus) et enfin je garde des douleurs media-fessieres gauches au niveau des muscles et tendons de cette zone avec toujours cette nécessité d’écraser ces structures.

Evolution depuis plus d’un an et demi sans véritable espoir, on me propose des PRP actuellement.
J’ai du mal à expliquer ces douleurs si distinctes (Zone ischio-jambiere, face interne ischion latéraux-anale et enfin muscles medio-fessiers).
J’envisage de reprendre un cycle de kinésithérapie avant d’envisager les PRP.

Ma premiere question concerne toutes ces douleurs, avez-vous l’expérience de ce type de forme clinique? Pensez-vous qu’il puisse y avoir un élément neuropathique supplémentaire comme une névralgie clunéale inférieure due à mes séances de rameur qui se serait surajoutée? Dans ce type de cas, peut-on proposer une chirurgie de peignage du tendon ou autre?

Merci de l’attention que vous porterez à mon témoignage.

Réagissez