désinsertion du carrée fémoral droit

bonjour

39 ans je cours depuis environ 5 ans 150 Km par mois (30-40Km par semaine (10Km par sortie). depuis juillet 2015 j’ai augmenté mes sortie et suis passé à 15km par sortie soit 240Km par mois. je ne m’étirais jamais. en janvier 2016 j’ai ressenti une douleur aiguë à la fesse droite. IRM et échographie ont confirmés une désinsertion du carrée fémoral droit (carrée crural dans l’ancienne nomenclature) le médecin du sport qui à interprété les résultats m’a prescrit 10 séances de kiné avec étirement et MTP mais ne m’a pas préconisé d’arrêt spécifique. il m’a juste dit de courir et d’arrêter si douleur! j’ai donc effectuée une sortie la semaine d’après et la douleur même si elle n’est pas invalidante ( je peux marcher en ressentant une gène comme un point) est toujours là. ma question. pensez vous que je doive arrêter et ne plus courir jusqu’à disparition complète de la douleur (comme le kinè le préconise) ou bien courir et m’arrêter si je ressens la moindre douleur ?

merci

Une réponse à la question

  1. Vous nous parlez d’un accident musculaire survenu sur le CARRE FEMORAL, qui est un muscle qui relie la hanche au bassin, permettant de rapprocher cette dernière ou adducteur.

    Je suis un peu étonné par l’atteinte de ce muscle et il serait intéressant de connaitre le mécanisme accidentel qui en serait responsable. Je me méfierai d’une pathologie ostéo-articulaire de voisinage, hanche ou rachis lombaire, voire sacro-iliaque et serai intéressé de savoir si des explorations ont porté sur ces structures.
    Quoi qu’il en soit si cet accident musculaire est acté avec certitude et les autres causes susceptibles d’engendrer cette douleur éliminées, la guérison et le retour à un état pouvant permettre une reprise doivent être confirmés par l’examen qui avait permis de la mettre en évidence.

    Votre perception me semble insuffisante et ne peut suffire à elle seule à affirmer que la lésion a cicatrisé.
    Vous vous exposeriez à une récidive ou à une aggravation de la lésion initiale.

    Répondre

Réagissez