Poids et fêtes : du bon usage de sa balance

Est-ce bien utile de surveiller son poids durant les fêtes, avec ces tables richement garnies ? Voici des conseils sur la manière d’utiliser son pèse-personne en fin d’année.

Balance / Surpoids

Votre balance, amie ou ennemie ?

On mange plus durant les festivités et paradoxalement, on bouge moins. Les vins ainsi que les mets sont exquis certes, mais d’une richesse calorique explosive. Le contexte de convivialité pousse aux excès alimentaires tandis que les veillées familiales et les nuits blanches favorisent la prise alimentaire nocturne. Bilan : une perte momentanée du contrôle de son alimentation, des débordements alimentaires et une fatigue latente qui coupe la vitalité habituelle. On peut ainsi constater chaque année, une prise de poids graduelle de l’ordre de 1 à 1,5 kg en cette période qu’il est parfois difficile de reperdre par la suite. Les quantités inhabituelles ingérées transforment alors la balance en  pire ennemie de l’homme ou… de la femme. Comment apprivoiser sa balance ?

Gérer sa prise de poids durant les fêtes

Le grand principe à retenir est de rester souple et tolérant envers soi-même. Evidemment, cela impacte le poids. Diététiquement parlant, il va y a voir de la fantaisie dans les menus qui deviennent plus caloriques, plus gras, plus salés, plus sucrés et richement arrosés. Mais c’est momentané, et  quel plaisir que ces tables festives ! Pour éviter l’affolement, ne vous pesez pas le lendemain des fêtes. Vous seriez surpris(e) de voir votre poids afficher + 1 à 2 kg.

Du bon usage de son pèse-personne 

Cette prise de poids soudaine tient à la modification des fluides corporels, due à une rétention en eau et en sel. Ainsi qu’une constitution du glycogène (sucres) stocké dans les muscles et le foie, qui ne demande qu’à être utilisé. « Bouger, éliminer » entre les fêtes est de fait recommandé. Une bonne chose à relever néanmoins : après un gros repas, on rectifie spontanément sa ration calorique. Prévoyez un menu frugal juste après les excès de table, sans ajout de sel, composé de légumes et de fruits. Buvez de l’eau, des tisanes (thym) et du thé vert. Cela  vous aidera sur le plan digestif et sur la gestion du poids en cette période.

Si vous souhaitez cependant surveiller votre ligne entre Noël et jour de l’An, pesez-vous à distance de ces repas riches, soit 48 à 72 heures après, au lever, à jeun et après vidange de votre vessie. Et en janvier, vous reprendrez vos bonnes habitudes alimentaires !

1 réaction à cet article

  1. Les fêtes de fin d’année c’est tjs un moment assez redouté. Néanmoins, j’ai 3 séances de sport de prévue (on ne change pas les bonnes habitudes), et je compte faire léger entre les repas de fêtes.
    Mais je compte quand mm me faire plaisir tout en étant raisonnable. Je fais attention tout au long de l’année, c’est pas pour tout gâcher après!
    Joyeuses fêtes de fin d’année!

    Répondre

Réagissez