Lait, lequel choisir ?

Aux rayons

Lait entier, demi-écrémé, écrémé; lait enrichi en vitamines, oméga, écrémé, demi-écrémé, entier.... Il est bien difficile de choisir, Dominique Poulain, diététicienne nous offre la solution.

Lait, lequel choisir ?

Avec ses 300 000 molécules différentes, le lait se décline sous de multiples facettes. Les possibilités de diversification sont quasi-inépuisables. Peut-on simplifier nos achats ?

Ecrémé, demi-écrémé, Entier ?

Les valeurs nutritionnelles évoluent en fonction de l’écrémage : aucune matière grasse pour le lait écrémé, 15-18 g pour le demi, et le double pour le lait entier.

  • si vous appréciez son goût, gardez le lait entier et ses vitamines liposolubles (A et D) !
  • si vous en faites une forte consommation, privilégiez le lait ½ écrémé
  • si vous consommez des laits écrémés dans le but de contrôler votre poids, les résultats vont souvent à l’opposé des efforts. Mieux vaut régler le problème avec une autre solution.

Alléger les laits ne suffit plus.

Les étiquetages associent à présent des références à la santé, au mieux-être.

Laits enrichis en vitamines et minéraux ?

  • Ce n’est pas une nécessité. Une alimentation simple mais diversifiée permet de couvrir vos besoins physiologiques. La «sacralisation» des micro-nutriments ne doit pas vous inciter à consommer du tout enrichi

Laits enrichis en protéines ?

  • La différence quantitative est minime. Il est rare de souffrir de déficience d’apport de protéines animales en France.

Laits enrichis en fibres ?

  • Leur consommation est non justifiée car de nombreux aliments ‘’classiques’’ en apportent déjà (fruits, légumes, céréales, légumes secs).

4 réaction à cet article

  1. « Laits enrichis en fibres ?
    Leur consommation est non justifiée car de nombreux aliments ‘’classiques’’ en apportent déjà (fruits, légumes, céréales, légumes secs). »

    La consommation du lait tout court n’est pas justifiée !
    Je crois que l’homme est le seul mammifère sur cette planète à continuer à consommer couramment du lait après le sevrage ! aberration ou contre nature… à voir ! Tous les éléments nutritionnels contenus dans le lait sont disponibles dans bien d’autres aliments ! à commencer par le sacrosaint calcium… que l’on trouve tout simplement dans l’eau du robinet et dans beaucoup de végétaux : une portion de brocoli contient autant de calcium que 200ml de lait de vache ! au surplus il est mieux et en plus grande quantité assimilé par notre organisme !

    A méditer…

    Répondre
  2. Pourriez vous faire un sujet sur le lait de soja, je le trouve très digeste avec les céréales, et très gourmand lorsque je le choisis chocolaté…

    A vous lire

    Répondre
  3. Je ne peux être d’accord avec ton commentaire…

    le lait à une place plus qu’essentiel voir même indispensable dans l’alimentation du sportif et même en général.
    Il est pour commencer le seul ingrédient à contenir massivement du Tryptophane et son calcium se fixe beaucoup mieux que celui de l’eau qui lui se dégrade légèrement dans l’organisme…
    je pourrais argumenter encore longtemps mais comme cela a été dit…

    A méditer.

    Répondre

Réagissez