Faire fondre les graisses sur une partie ciblée du corps seulement, c’est possible ?

Un rêve secret partagé par les hommes comme par les femmes qui se mettent au régime : perdre du poids oui mais si possible à un endroit précis, au niveau des genoux, ou à la taille, ou encore sous les bras... Ce n'est cependant pas si facile de cibler. Petit tour d'horizon avec notre diététicienne.

Bruler graisse

Généralement modifier son alimentation et se mettre au sport déclenchent la perte de poids. La fonte de ces kilos se répartit alors sur la silhouette de façon globale voire plus ou moins harmonieuse. Mais la plupart des régimes hypocaloriques sont accompagnés de demandes secrètes ou implicites sur la stratégie à adopter pour maigrir « rapidement » d’un endroit particulier du corps. Sauf que pour certaines femmes, il n’est pas facile de maigrir des hanches, de l’intérieur des cuisses ou des genoux. Chez les hommes, la graisse accumulée au fil des ans sur le tour de taille et le ventre les interpelle au point d’en parler. Comment faire pour avoir un ventre plat avec des jambes fuselées et musclées ou un 6-packs abdominal parfait ?

Le secret, c’est …

Vous rendre dans une salle de fitness et s’entraîner dur, très dur en musculation (échauffement, charge lourde en séries courtes (8 à 12 répétitions), travail à l’échec musculaire et « cardio » associé à la séance de musculation ou à pratiquer le matin à jeun … ) le tout en diminuant sa ration de sucres quotidienne. Et là, vous devrez aussi accepter que cela prenne du temps car passer des bourrelets ou poignées d’amour à un beau et net 6-packs d’abdos prend du temps.

Le sucre n’est pas un ennemi mais il peut le devenir par sa facilité à former de la cellulite et le tissu adipeux (triglycérides).

Cependant, il ne s’agit pas de tomber dans un autre excès et d’adopter un régime cétogène (suppression totale des sucres). Car pour optimiser votre programme musculaire, vous devez manger des glucides complexes à chaque repas : flocons d’avoine ou de sarrasin, riz ou pâtes complètes, quinoa, fonio, boulgour, dans les quantités adaptées à votre dépense énergétique, afin de faciliter la prise de masse musculaire aux dépens du taux de gras corporel. Votre alimentation comportera des protéines maigres (poisson blanc, blancs de volailles dont dinde, blancs d’œufs, fromage blanc 0 % de MG), huiles d’olive (antioxydants, vitamine E) et colza (omégas 3), pâte d’arachide en complément, ainsi qu’une ½ à ¾ d’assiette de légumes, 2 à 3 fruits par jour et de l’eau pour votre muscle.

Pas de miracles à attendre : pour « bien muscler » son corps, il faut aussi « bien nourrir » ce dernier.

Réagissez