Courir ne veut pas forcément dire maigrir

Privilégiez l'endurance à la vitesse

En réponse à une question posée sur notre site, Yannick Guillodo, médecin du sport, rappelle que la course à pied n'est pas un remède miracle pour maigrir. Notre spécialiste pointe aussi deux notions essentielles : la patience, et l'endurance.

Femme

La question : J’ai repris la course à pied depuis 5 mois. J’ai 8 kilos à perdre et je n’arrive pas à perdre du poids. J’ai 43 ans et je mesure 1m55.

La réponse de Yanick Guillodo

Si vous pensez que la course à pied est faite pour maigrir, vous vous trompez. Le premier rôle du sport est de casser la sédentarité qui s’est imposée dans notre société occidentale. Cette sédentarité est le risque majeur pour notre santé. Tout le monde, à tout âge, doit faire de l’activité physique. Cette activité physique, régulière, est un médicament unique et irremplaçable.

Ceci étant dit, vous avez donc pris une excellente décision, depuis cinq mois. Même si vous ne voyez pas, à très court terme, des effets bénéfiques pour votre santé, je vous assure que ces effets existent.

Alors, il nous reste le problème de la silhouette et de cet excès de poids. Comment avez-vous déterminé ce surpoids, de 8 kg ? Quel est votre outil de référence pour dire que vous avez 8 kg de trop ?

Je suis un peu provocateur mais c’est pour vous faire prendre conscience que vouloir maigrir, à tout prix, n’est peut-être pas bon pour votre santé.

Il n’existe pas de poids idéal, pour un médecin. Il existe certainement un poids de stabilité. Je m’explique : c’est le poids que l’on peut maintenir assez facilement, sans régime ou contrainte excessifs,  avec une alimentation équilibrée, parfaitement adaptée à sa vie, sur le long terme c’est à dire sur plusieurs années. Vous savez que les médecins n’aiment pas le yo-yo. Les médecins n’aiment pas les pertes de poids suivies de reprise de poids parce que c’est mauvais pour la santé car  l’organisme n’est pas, dans ce cas, dans un état stable.

Donc soyez patiente. Pas de perte de poids trop rapide qui pourrait entraîner une reprise de poids tout aussi rapide. Persévérez dans votre pratique sportive, améliorez, sur le long terme, quelques erreurs nutritionnelles possibles.

Si vous voulez que le sport vous fasse perdre un peu de poids, il faut privilégier l’endurance : courir lentement mais longtemps.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo : vous aussi posez votre question à notre médecin

1 réaction à cet article

  1. Bonjour à tous, je trouve le titre un peu réducteur… La perte de poids ne dépend uniquement que de la balance énergétique entre les apports et les dépenses. En augmentant les dépenses énergétiques et en conservant des apports équilibrés on pourra tendre vers une perte de poids. Ainsi la recherche de la plus grande dépense énergétique est intéressante et dans ce cadre, l’endurance n’est pas l’activité, ou l’intensité la plus adaptée ! Un travail de qualité, qui amènera également un développement musculaire et donc une augmentation du métabolisme de base, permettra plus de dépenses pendant, plus de dépenses en récupération, et plus de dépenses au repos.

    Au delà, la perte de poids durable passera par un équilibre apports/dépenses à long terme. Il n’est donc pas souhaitable de « faire un effort » sur quelques mois pour ensuite abandonner toute pratique. Pour moi le changement doit être durable et cela passe nécessairement par du plaisir dans la pratique. Trouvez donc une activité physique qui vous plait, que vous pourrez pratiquer régulièrement, et vous constaterez des progrès, et des progrès durables.

    Répondre

Réagissez