Boissons énergisantes : attention prudence !

Energisantes, mais pas que...

Les autorités sanitaires ont récemment lancé un appel à la vigilance concernant les boissons énergisantes. Deux nouveaux décès par crises cardiaques en lien avec la consommation de ces boissons ont relancé les doutes sur leurs effets indésirables. Le point avec notre diététicienne Dominique Poulain.

boisson

Les études étaient déjà inquiétantes !

La France ouvre ses frontières aux breuvages énergisants, en 2008, malgré toutes les mises en garde des scientifiques pour des raisons de santé publique.

Un dispositif national de surveillance spécifique est créé pour recenser les effets indésirables liés à la consommation de certains produits alimentaires dont font partie les boissons énergisantes. En juin 2012, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, Alimentation, Environnement, Travail) présente son bilan de nutrivigilance.

Au choix, troubles cardiaques, neurologiques et psychiatriques !

Parmi les 24 cas analysés, pour plus de la moitié « un lien de causalité possible ou probable a pu être établi». Les effets sont d’ordre cardiologique (dont 2 cas mortels), neurologique (crise d’épilepsie,…) psychiatrique (angoisses, confusion,…) et d’insuffisance rénale.

Non, ces boissons ne sont pas des boissons de l’effort1

Des ingrédients inadaptés aux sportifs. Ça vaut le coup d’œil !

  • Taurine aux effets neuro-comportementaux potentiels
  • D-glucuronolactone aux conséquences toxiques redoutées pour le rein
  • Glucides, excessifs et pas les bons !
  • Forte acidité majorant l’acidité créée lors de l’activité physique
  • Caféine diurétique. La déshydratation est désastreuse pour le sportif !
  • Sodium absent. L’hyponatrémie lors d’efforts prolongés en ambiance climatique chaude est source d’altération de la vigilance jusqu’au coma
  • La liste se prolonge !!!

1 Société française de Nutrition du Sport

1 réaction à cet article

  1. Cela fait bien longtemps que je dénonce les effets désastreux de ces boissons ridicule (red bull en tête)…
    Les jeunes sont les premières cibles et le gouvernement est le premier coupable car la boisson cité plus haut a été interdite de nombreuses années…A banir…

    Répondre

Réagissez