3 conseils pour bien se peser sur sa balance

Surveiller son poids ne veut pas dire faire n’importe quoi. Et si on revenait aux basiques ? A commencer par la relation entre vous et votre balance, avec ces trois conseils pour bien se peser.

Balance / Surpoids
  1. Le bon moment

Non, on ne se pèse pas n’importe quand ! Pourquoi ? Parce que le poids n’est pas une donnée stable au cours de la journée. Evidemment, si vous vous pesez en sortant de table, le chiffre affiché sur votre balance sera plus élevé qu’avant d’aller manger… Résultat ? Probablement un bon coup de déprime, et surtout, pas de valeur référence fiable. Alors, quel est le meilleur moment pour monter sur votre balance ? Assurément le matin, après être passé par la case toilettes, et avant celle du petit déjeuner. A jeun, après une nuit de sommeil. Enfin, n’en faites pas un rituel quotidien. Vous peser tous les jours ne sert à rien, si ce n’est à vous stresser davantage. Votre poids fluctue au gré de la semaine, et même du mois. C’est perturbant, mais parfaitement normal (notamment les femmes, en fonction du cycle menstruel). Alors, contentez-vous d’une pesée par semaine, tout au plus !

  1. La bonne tenue

C’est non négociable, pendant la pesée, les chaussures restent au placard. Mieux, si vous pouvez vous contenter de vos sous-vêtements avant de monter sur la balance, c’est l’idéal.  Si vous respectez par ailleurs un rythme de pesée raisonnable, dans les moments propices (voir ci-dessus), vous pourrez alors considérer que votre courbe de poids est relativement fiable.

  1. Restez fidèle !

Si vous souhaitez avoir de vrais repères, pesez-vous toujours avec la même balance. Pas celle de votre mère parce que vous passez le week-end chez vos parents. Ni celle de votre meilleur(e) ami(e). Les différences de réglages entre les appareils peuvent faire varier le résultat. Si le simple fait de prendre un kilo vous angoisse, mettez toutes les chances de votre côté, histoire de ne pas vous faire du mal pour rien !

Réagissez