Quel home trainer choisir ?

Quand il fait froid, quand il fait nuit ou quand on désire simplement réaliser un entraînement très qualitatif… le home trainer est aujourd’hui devenu incontournable pour tous les cyclistes qui aspirent à s’entraîner sérieusement. Mais comment bien choisir son matériel et selon quels critères ? Voici notre guide.

Woman feet is cycling on fitness spinning bike machine

4 types d’home trainer

 

Sur le marché actuel, on peut distinguer 4 grandes familles d’home trainer.

 

 

Le vélo d’appartement

 

Sauf à investir dans un ergocycle haut de gamme, le vélo d’appartement n’est pas une bonne option lorsque l’on est un cycliste régulier et que l’on se trouve dans une logique de performance. 

 

 

Le rouleau

 

Plutôt destiné aux équilibristes, le rouleau permet un entraînement efficace à basse intensité (voire jusqu’à la PMA pour les plus expérimentés de la discipline) tout en faisant travailler l’équilibre. Certains rouleaux proposent des variations dans les niveaux de résistance. A éviter chez les débutants. 

 

Avantages : On s’entraîne sur son vélo, facilement transportable, développe l’équilibre

Inconvénients : Nécessite d’être à l’aise techniquement, résistance limitée

 

 

Le home trainer fixe avec résistance sur la roue arrière 

 

Classique et efficace. Avec ce type d’home trainer vous placez votre roue arrière sur un rouleau doté d’une résistance que l’on peut faire varier. Pour un cycliste amateur toutes les gammes doivent permettre un entraînement efficace jusqu’à PMA (haute intensité). Et si vous investissez dans du matériel de qualité vous pourrez même, quelque soit votre niveau, pousser jusqu’au sprint tout en conservant une qualité de travail certaine. Par contre c’est plutôt bruyant et il est conseillé d’utiliser un pneu spécial home trainer si l’on veut éviter une usure précoce de la gomme. A noter que vous diminuerez ces désagréments en optant pour un rouleau en gel. 

 

Avantages : le prix, efficace pour l’entraînement, se range et se déplace facilement

Inconvénients : Le bruit, l’usure du pneu

 

 

Le home trainer fixe à transmission directe

 

Cette fois ci vous enlevez votre roue arrière et placez directement votre vélo sur la cassette du home trainer. Donc vous n’usez pas votre pneu et vous ne faîtes plus de bruit ou presque. Autre avantage, les résistances sont généralement plus élevées avec ce type d’home trainer et les sensations encore plus proches du terrain. Par contre c’est plus encombrant… et plus cher !

 

Avantages : Pas d’usure des pneus, peu bruyant, bonnes sensations

Inconvénients : Encombrant, le prix

 

 

Les home trainer connectés 

 

Pour les plus récalcitrants de l’entraînement indoor, les home trainer connectés (le plus souvent des home trainer à transmission directe) permettent aujourd’hui de pédaler sur les plus beaux itinéraires cyclistes (virtuels bien sûr), seul ou en groupe, de simuler les pentes selon le terrain rencontré et même de participer à des courses ! L’e-cyclisme, un sport d’avenir ?

 

Avantages : Les heures qui passent vite sur home trainer, maintenant c’est possible !

Inconvénients : Le prix

 

 

Quels critères pour choisir son home trainer ?

 

Différents critères à prendre en compte lors de l’achat de votre home trainer :

 

-Le système de fixation

-La puissance maximale pour le type d’entraînement souhaité

-Eventuellement la mesure de cette puissance directement par le home trainer (avec plus ou moins de précision)

-Le type et les différents niveaux de résistances (ainsi que le type de commande pour les régler)

-Le bruit

-Les sensations procurées

-Connecté ou non

-Le prix

 

En espérant vous avoir aidé pour l’acquisition de votre futur outil d’entraînement (ô combien important).

 

Visitez nos produits home-trainers sur Lepape.com 

Réagissez