Comment préparer une course de montagne ?

Le plus important est de réviser ses gammes et accentuer le travail en côte !

Courses en montagne Championnats d'Europe - Hafida Gadi
Hafida Gadi

Rappel des critères techniques de la Fédération Française d’Athlétisme pour le Label Montagne :
Epreuve en milieu montagnard présentant un minimum de :

  • 500 m de dénivelé positif cumulé
  • 300 m de dénivelé entre point haut et point bas
  • Une durée de course de 1 heure à 1h15 pour les premiers

C’est une question très intéressante car la préparation pour la course en montagne va être très spécifique, au vu de son format (distance et dénivelé) très particulier et toujours identique. En fait, vous allez devoir vous spécialiser dans une des gammes et un des secteurs du trail.

La particularité de la course en montagne est que le format est presque systématiquement le même et donc oblige le participant à entrer dans un moule sans aucune surprise lors des épreuves. A coté de cela, en travaillant ce secteur-là, vous allez aussi travailler sur les bases nécessaires pour le trail : la vitesse, la puissance en bosses, et un travail court et rapide en descente.

Ce type de format est un format court et intense qui va vous obliger à garder une VMA très haute ainsi qu’un seuil relativement très élevé lui aussi. Il va donc falloir réaliser un travail rapide et puissant à plat, mais aussi un travail ascensionnel court au début et que l’on va rallonger petit à petit afin de tenir le choc et la violence de ce type d’effort.

En fait, si vous souhaitez être performant sur ce type de course, passez par la préparation type cross durant l’hiver avant d’ajouter, progressivement, du dénivelé et du seuil même si entre le cross (10 kilomètres) et la course en montagne (15 kilomètres), il n’y a pas d’énormes différences…

Réagissez