Gérer sa course sur un trail

Une stratégie différente de la route

Un internaute spécialiste de la course sur route et habitué à gérer son allure en minutes au kilomètre se demande comment il doit faire sur trail. Sébastien Chaigneau lui répond.

Course Nature - Les Gendarmes et les Voleurs de temps 2010

Question : Comment gérer ma course en trail ? Je m’explique : sur un semi ou un marathon, on établit un temps au kilomètre, on sait qu’il faut rester entre 80 et 90% de sa FCM. Mais sur trail, comment faire ? Peut-on établir une stratégie ? Je dois bientôt participer à un trail de 20 km avec 700 m de dénivelé.

La réponse de Sébastien Chaigneau

Peut- on parler de stratégie dans le trail ? Oui et non. Non, car vous ne pouvez effectivement prévoir de rester dans une zone de fréquences cardiaques ou dans une allure de temps de minutes au kilomètre. Oui ,mais en sachant qu’elle sera abordée d’une manière totalement différente de celle établie sur route.

En effet, sur route, tout peut être planifié, ou presque. Le terrain est souvent quasi plat. Vous pouvez donc décider de votre allure, du temps passé aux points de ravitaillement. En trail ou course nature, bien d’autres facteurs interviennent tels que le dénivelé positif ou négatif, la distance ou encore le terrain (sable, cailloux, terrain meuble, sentier étroit et accidenté…).

Et c’est là que nous pouvons parler de stratégie, notamment pour les hommes de tête. Le traileur averti peut déterminer ses points de ravitaillement, les portions où il pourra courir de façon plus ou moins rapide, mais il faut reconnaître que c’est parfois compliqué et impossible pour le coureur du peloton.

Objectif : arriver !

L’objectif initial doit être de terminer l’épreuve à laquelle vous vous êtes inscrit, puis de donner le meilleur de vous-même en fonction de vos sensations du jour et des conditions de course, afin de ne pas avoir de regret, tout en souffrant le moins possible.

Ce n’est que sur le terrain que vous aurez toutes les donnés en main et que vous pourrez adapter l’allure qui vous permettra de mieux gérer vos forces sans JAMAIS tenir compte de la forme des autres.

Je me répète, mais c’est important : la seule et unique chose à faire est de vous occuper de vous et de vos sensations en course. Aucune stratégie établie sur le papier n’est vraiment valable sur le terrain (si ce n’est parfois pour les hommes de tête).

Et faites attention : certains vont partir vite, vous dépasser en montée, mais qu’importe ! vous devez avant tout rester dans votre allure et écouter vos sensations. L’essentiel est d’arriver, quel que soit votre classement, et surtout de prendre du plaisir.

Réagissez