J’ai horreur de courir !

Mais pourtant il faut que je m'y mette !

Un internaute voudrait se mettre à la course à pied mais n'aime pas ça ! Gilles Dorval le guide.

Découvrez le plaisir de courir

Question : Tout mon entourage me dit d’aller courir alors que j’ai horreur de ca. Je ne suis pas un grand sportif, j’ai 45 ans et10 kg en trop. J’ai un boulot stressant et aller dans une salle est impossible, m’inscrire dans un club aussi. Que me conseillez-vous ? Avez-vous un ou des trucs qui pourraient m’aider. En surfant sur le net, je m’aperçois qu’il y a beaucoup d’accros alors je me dis pourquoi pas moi !

La réponse de Gilles Dorval, entraîneur

Sans réelle envie au départ, difficile d’envisager la pratique de la course à pied sur du long terme. Or seule une pratique régulièrement  dans le temps fera de la course à pied un véritable allié pour vous aider à perdre les quelques kilos superflus.

J’emploie volontairement le verbe « aider » car la course à pied à elle seule ne permet pas de maigrir. Par contre accompagnée d’un rééquilibrage de vos habitudes alimentaires, elle y contribue pleinement.

Pour que la course à pied devienne une réelle  source de plaisir et de bien être, laissez les choses s’installer tranquillement afin de permettre à  l’ensemble de votre organisme  de s’habituer progressivement à ce type d’effort. Ne vous mettez pas la pression et ne cherchez pas à bruler les étapes.

Lors des premières séances n’hésitez pas de marcher si vous en ressentez le besoin ou l’envie. Alternez des périodes de course et de marche en vous inspirant des conseils et de l’exemple de programme donnés sur la page suivante :Plan d’entrainement pour la Parisienne.

Lors de vos débuts, deux séances de 30 mn par semaine suffiront amplement. Afin d’éviter toute monotonie, je vous conseille aussi de varier vos parcours.

Pour le rythme de course à adopter, essayez de rester au maximum en totale aisance respiratoire (être capable de parler en courant).  Ainsi, vous facilitez l’utilisation des graisses comme principal substrat énergétique.

Concernant la perte de poids, celle-ci sera effective plutôt dans un second temps, lorsque vous serez en mesure d’effectuer 2 à 3 footings par semaine de 45 mn à 1h.

1 réaction à cet article

  1. Bonjour,

    Je n’aimais pas la course à pieds auparavant. Mais pour faire plaisir à mon Homme, je suis allée courir avec lui. Les 1ères fois ont été catastrophiques: essouflée, nombreux arrêts, crampes… Néanmoins, avec son soutien, j’ai persevéré et aujourd’hui j’adore ça. C’est un bon défouloir, ça ne coûte rien ( car on court dehors) et je trouve que ça fait un bien fou aussi bien physiquement que mentalement.
    Pour la perte de poids, j’en suis à -7kg. En courant 3 fois par semaine pdt 30 min. Niveau alimentation, je n’ai rien changé à part arrêter les grignotages. Par contre, la perte de poids s’est faite sur la durée. J’ai perdu les 7 kilos en 4 mois.
    Conclusion: il faut peut-être se forcer au début, mais au fil du temps ça devient un réel plaisir et même un besoin :)

    Répondre

Réagissez