Samira Mezeghrane-Saad et Florian Carvalho raflent la mise lors des Championnats de France du 10 000 m

Une belle fête à Pacé (Ille-et-Vilaine) et des performances de choix. Les Championnats de France du 10 000 m très attendus après des mois sans grande compétition en raison de la pandémie de coronavirus ont tenu leur promesses et ont permis les sacres de Samira Mezeghrane-Saad et Florian Carvalho.

Samira Mezeghrane-Saad et Florian Carvalho.
Samira Mezeghrane-Saad et Florian Carvalho.

Vendredi à la veille des Championnats de France du 10 000 m, Florian Carvalho nous avait confié que ce serait le jackpot s’il pouvait courir en se faisant plaisir et en obtenant le titre.

Mission accomplie avec la manière pour l’international Français qui l’a emporté en 28’04″05 avec un nouveau record personnel à la clé.

 

Pour Florian Carvalho tout juste redescendu d’un long stage d’un mois en altitude à Font-Romeu, cette première compétition depuis des mois s’est avéré être un test probant.

Maintenant place à un autre objectif, le marathon de Londres prévu le 4 octobre et uniquement réservé à l’élite. Florian Carvalho a un mois devant lui pour se remettre pleinement en « mode marathon » en toute sérénité vu le nombre de kilomètres déjà parcourus lors du confinement en mars et avril et lors d’un bon cycle selon ses propres dires juste avant le stage de Font-Romeu.

À Pacé, Florian Carvalho est devenu champion de France du 10 000 m devant Fabien Palcau (28’07″01) et Mehdi Frère (28’08″27), deux rivaux qui étaient avec lui à Font-Romeu et qu’il avait cité parmi les favoris avant la course Elite A.

 

Chez les dames, spectacle assuré par Samira Mezeghrane-Saad (Stade Vanves) et Susan Kipsang-Jeptoo (Athlé Saint-Julien 74) d’origine Kenyanne et qui a obtenu la nationalité française en novembre dernier. Le duo rapidement aux commandes de la course élite s’est offert une explication finale au sprint.

Samira Mezeghrane-Saad a eu le dernier mot d’un rien, d’un dixième de seconde en l’emportant en 32’37″35 devant Susan Kipsang-Jeptoo 32’37″47. Mélody Julien qui a complété le podium en 33’27″41 a pulvérisé de quasiment 15 secondes le record de France espoirs de Liv Westphal blessée et grande absente de la course A féminine.

 

Pour ce premier Championnat de France sur piste depuis le confinement, le spectacle fut au rendez-vous tout au long de ce samedi avec au total 413 athlètes au départ des 9 courses au programme (deux chez les femmes, sept chez les hommes). Un vrai succès et une belle récompense pour l’organisateur Loïc Rapinel et son équipe qui ont réussi à maintenir ce rendez-vous malgré les contraintes liées à la crise sanitaire actuelle.

Réagissez