Marathon des Sables – Étape 4 (Day 2) : Ensemble dans la Nuit !

L’étape longue du MARATHON DES SABLES fait figure d’épouvantail : rien de mieux que de s’allier pour en triompher – sauf quand on s’appelle Rachid EL MORABITY et qu’on n’a besoin de personne pour l’emporter.

Crédit : JOSUEFPHOTO
Crédit : JOSUEFPHOTO

Sur le 33e MARATHON DES SABLES, faire cause commune est une excellente idée pour traverser avec succès la nuit de l’étape longue. Car lorsque l’on se retrouve au kilomètre 50, peu après le Check Point n°5, au milieu des dunes, que la nuit tombe, qu’un vent de tous les diables balaie tout sur son passage, et qu’il reste 36 km à parcourir, un camarade de course peut s’avérer d’un grand secours. Ça a été le cas pour le Français Jérôme GERMAIN (D0835-FRA) : « Sur les deux derniers CP, j’ai rencontré des Anglais. Nous nous sommes mis à la file indienne, et nous nous sommes relayés toutes les minutes, pour se protéger mutuellement du vent et du sable. » Même configuration pour Ali ZAGHLOUL (D1025-MAR), le plus jeune concurrent (16 ans), qui participe avec son père Mehdi : « J’ai couru tout le long avec mon père, et c’est cool. Je l’ai bien motivé quand ça allait moyen, et ensuite c’est lui qui m’a encouragé. » Belle illustration de la maxime « à deux on est plus fort. »

 

L’ÉTAPE DU JOUR : ÉTAPE 4 « LA LONGUE » JOUR 2
Distance : 86,2 km

Départ : hier à 8 h 15 pour le peloton et à 11 h 15 pour les 50 premiers hommes et 5 premières femmes

Délai : 35 heures

Description : cette année, la Longue est extrêmement variée, proposant des traversées de plaines roulantes, des cordons de dunes, des ascensions, et même de la végétation !

961 concurrents au départ

Température à 14 h : 26,5°C

Hygrométrie à 14 h : 17%

 

Les derniers concurrents sont attendus sur le bivouac pour 18 h (GMT), et bonne nouvelle : on dénombre seulement 25 abandons sur l’étape longue, un record ! Depuis le début de l’épreuve, seuls 41 concurrents se sont résolus à l’abandon, soit 4,2% du peloton initial, et ce pourcentage ne devrait guère augmenter, car une fois que l’étape longue est passée, le plus dur est fait.

 

La course élite femmes

C’est ce que l’on appelle « jouer son va-tout » : la Russe Natalia SEDYKH (D0220-RUS) a prit tous les risques hier lors de l’étape longue pour rattraper les 40 minutes de retard qu’elle avait sur l’Américaine Magdalena BOULET (D1019-USE). C’était le seul moyen qu’elle avait de reprendre la tête au général, et elle le savait parfaitement. En tête pendant 25 km, elle a craqué, et rend finalement plus de deux heures de retard à l’Américaine. Celle-ci a parfaitement géré son étape et a accru son avance sur ses poursuivantes. L’étape marathon de demain
(42 ,2 km) sera décisive : les écarts entre les trois premières femmes (Magdalena BOULET, Bouchra ERIKSEN, Gemma GAME) restent de quelques minutes, et tout peut encore basculer en cas de défaillance.

Crédit : JOSUEFPHOTO
Crédit : JOSUEFPHOTO

 

La course élite hommes
Rachid EL MORABITY (D0001-MAR) enfonce le clou : auteur d’une course parfaite sur l’étape longue hier, il ne lui aura fallu que 8 h 12 mn (10,6 km/h de moyenne) pour avaler les 86,6 km d’un parcours dantesque, sous un soleil pesant, avec un vent de sable violent sur les derniers kilomètres. D’entrée, Rachid est parti seul, laissant sur place tous ses adversaires, y compris son petit-frère, à qui il faudra 21 mn de plus pour terminer l’étape. La grande surprise du jour vient du Français Mérile ROBERT (D0954-FRA), qui a réussi une incroyable étape – lui-même n’y croyait guère sous la banderole d’arrivée. Il a en effet réussi le tour de force de finir l’étape en troisième position, derrière Mohamed, et devant le Lituanien Gediminas GRINIUS (D1018-LTU), star de l’Ultra-Trail World Tour. Au général, si les deux premières places restent propriété des frères EL MORABITY, c’est Mérile ROBERT qui s’octroie la troisième grâce à cette superbe étape longue. Les écarts ne sont pas énormes, mais il semble désormais improbable, hors énorme défaillance, que le Top 3 change d’ici demain soir.

 

Classements étape 4

 

5 premières femmes

1 Magdalena BOULET USA – 10 :29 :58
2 Bouchra ERIKSEN DEN – 11 :22 :36
3 Gemma GAME GBR – 11 :29 :00
4 Emily KRATZ USA  – 12 :08 :49
5 Jacqueline MARIASH USA – 12 :24 :15

 

5 premiers hommes

1  Rachid EL MORABITY  MAR – 08 :12 :05
2  Mohamed EL MORABITY  MAR – 08 :33 :52
3  Merile ROBERT FRA – 08 :43 :35
4  Gediminas GRINIUS LTU – 08 :59 :21
5  Abdelkader EL MOUAZIZ MAR – 09 :19 :09

 

Classement Général après l’étape 4 

 

5 premières femmes

1 Magdalena BOULET USA – 20 :51 :40
2 Bouchra ERIKSEN DEN – 22 :05 :02
3 Gemma GAME GBR – 22 :30 :52
4 Natalia SEDYKH URS – 23 :47 :31
5 Anna Marie WATSON GBR – 24 :24 :21

 

5 premiers hommes

1  Rachid EL MORABITY TGCC MAR – 16 :04 :08
2  Mohamed EL MORABITY TGCC MAR – 16 :37 :30
3  Merile ROBERT FRA – 17 :07 :55
4  Abdelkader EL MOUAZIZ TGCC MAR – 17 :28 :08
5  Gediminas GRINIUS LTU – 17 :58 :58

 

Réagissez