Les résultats du Gruissan Phoebus Trail, le 15 février 2015

Benoît Cori a remporté haut la main un Gruissan Phoebus Trail 2015 humide, tandis que chez les femmes Amélie Sparfel a pris le meilleur sur Sylvaine Cussot.

Gruissan Phoebus Trail 2015
Fabien Chartoire et Benoît Cori

Gruissan est capable de surprises. Il y a notamment le nombre de cailloux dans le massif de la Clape, que certains ne soupçonnent pas, et découvrent parfois à leurs dépends sur les chemins escarpés du Gruissan Phoebus Trail. Il y a surtout la météo qui, ce dimanche 15 février 2015, est venue corser les difficultés de ce tracé sauvage et nature. Il n’y avait qu’à regarder les mollets des coureurs à l’arrivée dans le Palais des Congrès pour comprendre que la boue était venue alourdir leur foulée au fil des kilomètres. La faute à des averses qui, alternant entre brèves et soutenues, ont rendu le terrain « glissant », comme témoignait Fabien Chartoire. « A un moment je me suis vu partir dans la caillaisse, j’ai bien cru que j’allais tomber », confiait celui qui a toutefois bien tiré son épingle du jeu, remontant patiemment dans les derniers kilomètres pour prendre la deuxième place de l’épreuve.

Preuve que Gruissan n’offre pas que des surprises. Car au départ de cette deuxième étape du Trail Tour National 2015, devant le casino le Phoebus, l’Auvergnat faisait évidemment partie de la short-list de prétendants à la victoire finale. Lui, le vainqueur 2012, troisième en 2013 et deuxième en 2014. Reste que la très grande majorité des regards étaient tournée vers Benoît Cori, tout auréolé de sa victoire sur les Templiers 2014 et sa récente sélection en équipe de France pour disputer les championnats du monde de trail en mai 2015. On l’imaginait débuter sa saison tambour battant… et il n’a pas déçu. Très à l’aise dans la première partie du parcours, il s’est présenté au premier des deux ravitaillements, au 29ème kilomètre, en compagnie du triathlète Tony Moulai. Et puis, après avoir, selon ses dires, profité du début de course pour « discuter un peu avec les autres », il a décidé de « passer aux choses sérieuses ». Une accélération dès la première côte qui s’est présentée… et ses adversaires du jour ne l’ont plus revu. « J’adore ce genre de parcours. Maintenant, je devrais être sur l’Eco-Trail de Paris puisque j’ai décidé de jouer le TTN. Quant aux Mondiaux, je suis ravi de porter le maillot de l’équipe de France. Sur la Maxi-Race ça va être chaud, mais avec de l’entraînement ça peut passer. Et puis, j’adore la montagne. J’habite à Bayonne, j’ai tout ce qu’il faut près de chez moi pour m’entraîner », souriait-il, coiffé de sa couronne d’olivier réservée aux vainqueurs du jour.

Une couronne « surprise » pour Amélie Sparfel qui n’en revenait pas d’avoir foulé le tapis rouge en première place, devant « Sissi » Cussot, elle deuxième…  pour la quatrième fois. Amélie Sparfel, troisième l’an passé, elle ne s’est pas affolée en début de course, remontant petit à petit de la cinquième à la première place. « Ça glissait un peu mais je m’en suis bien sortie. J’ai dû dépasser Sylvaine (Cussot, ndlr) vers le 26ème kilomètre. Je savais que j’étais en tête mais je ne connaissais pas les écarts. Au dernier ravitaillement (40ème km), je me suis retournée, j’ai vu qu’elle n’était pas loin. J’avais du mal dans les montées, mais je me suis accrochée ».

Dehors, le soleil perçait petit à petit l’épais rideau nuageux. Et en coulisses, pour finir de réchauffer les courageux finishers, on s’activait pour servir quelque 500 repas d’après-course. Au menu : cassoulet. Et paroles de locaux, le traiteur local est réputé, les papilles sont à l’abri des mauvaises surprises.

NB : Un contrôle antidopage surprise a été pratiqué à l’issue de ce Gruissan Phoebus Trail. Les deux premiers hommes (Benoît Cori et Fabien Chartoire) ainsi que trois autres coureurs tirés au sort ont été contrôlés.

Les résultats

Gruissan Phoebus Trail

Hommes

1. Benoît Cori, vainqueur en 3h40mn36s
2. Fabien Chartoire, 3h46mn06s
3. Erik Clavery, 3h48mn48s

Femmes

1. Amélie Sparfel, vainqueur en 4h48mn54s
2. Sylvaine Cussot, 4h51mn35s
3. Anne Valero, 5h00mn01s

Les résultats complets

Las Caladas

Hommes

1. Adrien Michaud, Vainqueur en 1h47mn36s
2. Gérald Moutiapoulle, 1h53mn36s
3. Jonathan Genthon, 1h58mn17s

Femmes

1. Célia Chiron, vainqueur en 2h06mn36s
2. Marion Clignet, 2h25mn11s
3. Juliette Bouisson, 2h25mn11s

Les résultats complets

La Grussanote

1. Julie Latger, vainqueur en 32mn13s
2. Florence Colomb, 35mn05s
3. Aurélie Barrial, 36mn48s

Les résultats complets

Quelques photos du Gruissan Phoebus Trail 2015

2 réaction à cet article

  1. chapeau les ferrasses -a l arche je me suis cru aux templiers l organisation au top ;

    Répondre
  2. Un grand merci aux bénévoles !! qui sont souvent oubliés ! super balisage ….et parcours au top , bravos à l’organisation

    Répondre

Réagissez