Les résultats de l’Ehunmilak Ultra Trail (Beasain, Espagne), du 8 au 10 juillet 2016

Complète plusieurs mois avant le jour J, l'Ehunmilak 2016 était déjà un succès avant même le début de ses courses. Le Marimurumendi Marathon (42km ), le Goierriko 2 Haundiak (88 km) et l'Ultra-Trail Ehunmilak (168 km), la septième édition de cette course toute aussi exigeante que l'Ultra -Trail du Mont Blanc, ont rendu leurs verdicts du vendredi 8 au dimanche 10 juillet.

Start Ehunmilak 2016 168k Foto Mayayo
  • L’Ultra-Trail Ehunmilak (168 km pour 22 000 m de dénivelé accumulé)

L’événement majeur, la tant attendue… Cette septième édition a vu deux grands favoris atteindre leur troisième « txapela », le béret basque attribué au gagnant : Javi Dominguez et Silvia Trigueros.

Chez les hommes Javi Dominguez remporte l’épreuve reine. Dès le départ, ce dernier a assumé son rôle de leader et n’a donné aucune autres options jusqu’à ce qu’il franchisse la ligne d’arrivée. Sans doute, aurait-il même battu le temps d’Imanol Aleson de 22h59, si il ne s’était pas perdu aux alentours du km 130…

Au final, il termine avec un temps de 23h22m53s. Derrière lui, deux coureurs locaux de la región Goierri complètent le podium: Adur Mendizabal en 24h32 et Jon Aizpuru 25h25m.

Dans la course féminine, la coureuse polonaise Ewa Majer a débuté comme chef de file surprise. Pendant ce temps, la grande favorite Silvia Trigueros traînait obstinément, accumulant un retard variant entre 20 et 50 minutes. Néanmoins, sa détermination a été récompensée quand Ewa, déjà dans les derniers 20 km de la course, a été contrainte d’abandonner en raison d’une cheville tordue lors de la descente d’Aizkorri. Silvia est alors revenu en tête et a continué sa traversée, loin devant ses concurrentes, avec un temps de 29h45. La française Severine Duhalde, a terminé deuxième en 35h23 et Agurtzane Argiarro est arrivé troisième en 37h25.

  • Goierriko 2 Haundiak (88 km, 12 000 m de dénivelé accumulé)

En 2015, il était choisi comme épreuve pour le championnat Basque d’Ultra-Trail. Cette année la plupart des anciens concurrents se sont réunis pour en découdre une nouvelle fois. Du côté des hommes la bataille opposa le champion en titre Iokin Garai face à Dani Aguirre, champion d’Espagne de la Cup FEDME. Chez les femmes, les places du podium se sont disputées entre Leire Martinez, Elena Calvillo et Aitziber Osinalde.

Dani Aguirre s’est avéré être une présence imposante dès le début. Capable de marquer son propre rythme et de rouler dès le départ la course, il creuse rapidement l’écart à plus de 2 minutes au km 19. Iokin Garai dépensa une grande énergie à tenter de la rattraper, sans succès. Dani Aguirre s’impose en 10h09, établissant un nouveau record sur ce parcours. Son premier concurrent (Iokin Garrai) finit loin derrière à quasiment plus d’une heure en 11h02. Mikel Etxeberria complète le podium en 11h16.

Parmi les femmes les trois favorites se sont relayés en tête de la course. Les premiers kilomètres ont vu Elena Calvillo et Aitziber Osinalde, côte à côte, pousser en avant le rythme de la course. Leire Martinez, quant à elle est restée en retrait, évoluant à son propre rythme, d’une manière très détendue. Elle remonta par la suite petit à petit avant de prendre définitivement le leadership de la course. Leire Martínez emporte ainsi la victoire en 12h53m23s, suit derrière Elena Calvillo en 13h08m30s et Aitziber Osinalde en 13h55m30s.

  • Le marathon Marimurumendi (42,195 kilomètres et 4 400 mètres de dénivelé accumulé)

Troisième et dernière course de cette trilogie basque, le marathon Marimurumendi a vu Aritz Egea s’imposé chez les hommes. Véritable favori, le coureur basque est resté fidèle à son style qui l’a rendu célèbre lors de la coupe du Monde. Le coureur est monté en flèche dès le départ et a fixé un rythme soutenu que personne dans le peloton n’a tenté de suivre.

En dépit de souffrir de crampes dans le dernier tiers de la course, en raison de la chaleur et de l’humidité, Aritz Egea établit un nouveau record sur le parcours en 3h32. Suivent derrière lui Iñaki Urube – Etxebarría en 3h54 et Aleix Bautista, troisième en 3h55 .

Chez les femmes l’arrivée a été particulièrement émouvante puisque Ainhoa ​​Lendínez et Andrea Garay, après s’être soutenue l’une et l’autre dans les moments difficiles, ont clôturé la course par une arrivée commune en 4h40. Le podium a été complété par Araitz Irazu avec 4h44.

 

Le top 5 de l’Ultra-Trail Ehunmilak

  • Hommes

1. Javi Dominguez, 23:22:37

2. Adur Menduzabal, 24:28:41

3. Jon Aizpuru, 24:54:39

4. Josu Ballesteros, 25:20:34

5. Aitor Otamendi, 25:32:35

  • Femmes

1. Silvia Trigueros, 29:45:08

2. Severine Duhalde, 35:23:54

3. Agurtzane Argiarro, 37:25:42

4. Nuria Bermudez, 39:06:47

5. Anette Jonsson, 40:46:43

 

Le top 5 du Goierriko 2 Haundiak

  • Hommes

1. Dani Aguirre, 10:09:47

2. Iokin Garai, 11:02:35

3. Mikel Etxeberria, 11:16:20

4. Xabier Mugika, 11:22:15

5. Roberto Garay, 11:30:46

  • Femmes

1. Leire Martinez, 12:53:23

2. Elena Calvillo, 13:08:30

3. Aitziber Osinalde, 13:55:30

4. Arantzazu Perez de Arenaza, 14:17:09

5. Oihana Arratibel, 14:40:57

 

Le top 5 du marathon Marimurumendi

  • Hommes

1. Aritz Egea, 3:31:30

2. Iñaki Urube – Etxebarría, 3:54:39

3. Aleix Bautista, 3:55:07

4. Urko Valdivielso, 3:57:52

5. David Viloria, 3:59:45

  • Femmes

1. Andrea Garay, 4:40:30

2. Ainhoa ​​Lendínez, 4:40:31

3. Araitz Irazu, 4:44:09

4. Lide Gorostiola, 4:52:50

5. Maite Zabaleta, 4:56:26

Réagissez