Le marathon de Zegama (Espagne), le 26 mai 2013

Michel Lanne et Michel Rabat au départ seront au départ de la douzième édition du marathon de montagne Zegama-Aizkorri, première étape des Skyrunner® World Series

Michel Lanne Zegama 2012  photo Damien Rosso www.droz-photo

Première étape des Skyrunner® World Series, la douzième édition du marathon de montagne Zegama-Aizkorri se déroulera dimanche 26 mai 2013. Le tracé long de 42 km et d’un dénivelé positif de 2736 mètres part de Zegama et passe par la sierra d’Aizkorri. Le marathon inclut quatre des sommets les plus hauts du Pays Basque. Michel Lanne et Michel Rabat, tous deux du team Salomon, font partie des engagés.

Michel Lanne : une ambiance digne d’une étape du Tour de France

En 2012 Michel Lanne, a découvert le marathon de Zegama en vivant une superbe course marquée par un long coude à coude avec Tom Owens sur les 15 derniers km et un finish au sprint pour finalement accrocher une 4ème place inattendue. Il sait qu’il va lui être très difficile de réitérer un tel exploit.  » Quand on vient à Zegama et qu’on participe au Skyrunner World Series, on n’a pas envie de faire de la figuration ! Zegama est un de mes gros objectifs de la saison. En plus, je serai presque à domicile puisque je suis originaire des Pyrénées, de l’autre côté de la frontière basque. Ma famille et mes proches seront présents et je n’ai pas envie de les décevoir ! Je suis prêt à tout donner pour réussir au mieux. J’aime quand le niveau est très relevé, j’arrive à me surpasser. « 

Le gendarme secouriste du PGHM de Briançon apprécie particulièrement le parcours.  » Il est vraiment casse-patte, mais particulièrement joli. La première partie présente un profil très cassant avec une succession de montées et descentes peu techniques et bien rapides. Ensuite, à mi-course, on rentre dans le vif du sujet avec des sections caillouteuses très techniques qui demandent une vigilance extrême. Le dernier tiers présente encore de nombreuses difficultés. Il faudra alors relancer en permanence et garder de la vitesse dans la longue descente qui revient sur Zegama. Les parties en forêt ombragée et les racines qui courent sur les sentiers demanderont de rester lucide sur les trajectoires. Les fortes pluies annoncées au début de cette semaine sur le Pays Basque Espagnol risquent de rendre le terrain très boueux et glissant, ajoutant encore un peu de piment à cette course mythique. »

En plus de sa difficulté, ce qui fait la particularité de Zegama, c’est son public.  » L’ambiance est digne d’une étape du Tour de France. A certains endroits, comme sur les montées de l’Aizkorri et de l’Aitxuri, on a l’impression de courir dans un tunnel tellement les spectateurs sont massés sur les sentiers. C’est carrément hallucinant. Les Basques encouragent les coureurs comme nulle part ailleurs. Je pense qu’il faut le vivre pour le croire ! « 

En 2013 Michel Lanne, a gagné le trail Blanc de Serre Chevalier (voir les résultats), Snow Trail Ubaye Salomon (voir les résultats), trails de la Galinette (voir les résultats) et de Sainte-Victoire (voir les résultats) et fini 2ème du trail du Ventoux (voir les résultats). « Il est très difficile d’être en super forme tout au long de la saison. J’ai effectué une petite coupure début avril pour récupérer un peu et mieux enchaîner la suite et notamment Zegama. Ce marathon est une course vraiment spéciale pour laquelle il ne faut négliger aucun point sur la préparation. Avec mon coach Christophe Malardé, j’ai travaillé ma vitesse sur le plat mais également en montée et engrangé pas mal de dénivelé et des descentes dans des portions très techniques. J’espère que cet entraînement paiera et pense que la fraîcheur sera un atout pour espérer un top 5. »

Michel Rabat 42 km pour cadeau d’anniversaire.

Michel Rabat Zegama 2012 photo JMK Consult
Michel Rabat

Michel Rabat est né le 26 mai 1983 à Perpignan. Pour son anniversaire, il s’offre un cadeau qui sera long à ouvrir et à apprécier: le 42 km de Zegama-Aizkorri. « J’ai encore en mémoire, des images de la foule de spectateurs qui encourageait les trailers sur le sommet d’Aizkorri. C’est une course qui réunit depuis de nombreuses années un très beau plateau et les Basques savent mettre une ambiance de folie sur tout le parcours, c’est incroyable. Par beau temps on peut également profiter d’une belle vue à partir des sommets. C’est un tracé difficile, relativement rapide surtout le début, à mi course c’est plus dur et plus technique mais très joli. La fin est plus rapide dans des magnifique forêt de hêtres. « 

Michel Rabat en 2013 a remporté le 12 km du trail des Collines du Diable à Cahors, le 20 km des Citadelles et le 33 km des Balcons d’Azur.  » J’ai commencé ma saison par des petites distances de courses pour prendre de la vitesse, puis progressivement j’ai augmenté les km et fait des sorties un peu plus longues à travers les montagnes catalanes, tout en gardant des séances d’intensité. La forme semble être là, je me sens bien lors des entraînements. J’ai commencé à faire du jus pour être en forme le jour J à Zegama. »

En 2011 Michel Rabat avait terminé 6ème du marathon de Zegama-Aizkorri et 12ème en 2012.  » Zegama est un objectif de ma saison mais un dur objectif ! Je vais essayer, comme ces deux dernières années de prendre du plaisir sur cette belle épreuve. Fêter mon anniversaire en étant dans le top 10 ne serait pas pour me déplaire ! « 

Les deux hommes auront fort à faire. De nombreux athlètes élites sont annoncés au départ avec notamment un certain Kilian Jornet, vainqueur en 2012 en 3h56 (voir les résultats 2012 du marathon de Zegama), qui a remporté le 11 mai dernier l’ultra marathon de la Transvulcania (voir les résultats) et abaissé le record de l’épreuve.

Réagissez