Le Gruissan Phoebus Trail, les 16 et 17 février 2013

Programme remodelé pour la neuvième édition

Bien installé au calendrier, reconduit comme étape du Trail Tour National, le Gruissan Phoebus Trail fêtera sa neuvième édition les 16 et 17 février 2013. Avec quelques nouveautés.

P2120325-e1359047889123

Durant les Fêtes de fin d’année, les organisateurs avouent en souriant avoir « levé (leurs) verres et trinqué à la santé de tous et au beau temps sur le trail ». C’est que du côté du Gruissan Phoebus Trail, tout le monde a encore bien en mémoire les conditions météorologiques dantesques de l’an passé où les rafales de vent glaciales avaient gelé coureurs et bénévoles tout au long des parcours.

Pour cette édition 2013, Sylvie et Yves Ferrasse, qui chapeautent l’organisation, formulent donc le vœu d’une météo plus clémente. Mais comme ils ne maîtrisent évidemment pas ce paramètre, ils ont choisi d’apporter des modifications afin de rendre, quoi qu’il en soit, le programme du week-end encore plus agréable.

Premier changement : le Trailhounet, qui propose le parcours le plus petit (18 km), se déroulera le samedi après-midi et non plus le dimanche. « L’objectif, c’est d’alléger la journée du dimanche et de prolonger le week-end », explique Sylvie Ferrasse.

Las Caladas, parcours intermédiaire, est cette année mesuré à 25 kilomètres, soit deux de plus que l’an passé. Avec un parcours essentiellement en monotraces et uniquement sur le massif de la Clape (pas de passage sur l’Ile Saint Martin). « Le tracé est plus abrité, explique Sylvie Ferrasse, ce qui conviendra aux coureurs comme aux bénévoles ». Car qu’on se le dise : si la météo était exceptionnellement froide l’an dernier, le vent, lui, est un facteur avec lequel les locaux ont l’habitude de composer.

Le 50 km, première étape du Trail Tour National 2013 (+ de 42 km), n’a subi lui que de légers ajustements, au gré des préférences du directeur de course. Fabien Chartoire est annoncé pour remettre son titre en jeu (voir les résultats 2012). Manu Gault devrait également être de la partie, de même que Damien Vierdet.

Pour compléter un planning déjà vaste, la randonnée partira à 14h15 le samedi, un petit quart d’heure avant la marche nordique.

Le Palais des Congrès reste l’une des centres névralgiques de l’événement. C’est là que se tient le village partenaires, que s’effectue le retrait des dossards, et que sont jugées les arrivées des courses avec un repas chaud en récompense. C’est également là que se tiendra un colloque médico sportif samedi après-midi, animé par Philippe Colomb, coureur et préparateur physique de l’équipe masculine de volley-ball de Narbonne qui évolue en Nationale 1. Au programme : les bienfaits de la balnéo.

Enfin, autre lieu clé de ce Gruissan Phoebus Trail : le casino de la ville qui sera lui le théâtre des départs des courses. Et de la pasta party du samedi soir.

En 2012, environ 1 500 personnes avaient participé au Gruissan Phoebus Trail. Les organisateurs espèrent évidemment faire au moins aussi bien cette année. Le début de la campagne d’inscriptions semble leur donner raison. Les dossards sont en vente jusqu’au 11 février…

Les informations pratiques sont sur la fiche du Gruissan Phoebus Trail dans notre calendrier des courses

Réagissez