La rentrée des classes en trail, c’est quand ?

En cross puis sur la piste, les dates de début et de fin de saison sont bien déterminées. En route, cela est plus compliqué même si une trêve hivernale est globalement respectée. Par contre, en trail, il faut bien avouer qu’il est difficile de se repérer car les épreuves s’enchaînent sans discontinuer du 1er janvier au 31 décembre. Alors peut-on parler de rentrée ?

Audrey Tanguy, révélation féminine en 2018
Audrey Tanguy, révélation féminine en 2018

Pour les traileurs disputant les courses de l’Ultra World Tour permettant un classement mondial, les courses commencent en effet en janvier à Hong Kong puis se terminent fin décembre en Afrique du Sud.

Bien entendu, il est possible de planifier raisonnablement une belle saison sur une période plus restreinte, ou d’utiliser ce temps pour espacer généreusement les épreuves. Les courses de l’UWT sont à retrouver ici  https://www.ultratrail-worldtour.com/races-all/races/

Pour les coureurs restant sur le territoire national, les objectifs principaux, que l’on joue le jeu de la fédération ou non, se situent principalement entre juin et septembre. Cela nécessite bien entendu une reprise des compétitions en amont.

Pour ceux qui ont conclu leur saison tardivement, la reprise se fait assez souvent sur une course en mars. C’est le cas pour de nombreuses élites au trail du Ventoux le 17 mars sur 46 km. Pour d’autres qui se sont arrêtés après le tour du Mont Blanc fin août ou après le Grand Raid de la Réunion en octobre, la reprise peut se faire fin janvier ou début février.

 

Cap sur la Galinette

Ce sera le cas pour de nombreux coureurs le 27 janvier à Cadolive (13) puisque le trail de la Galinette se courra à guichets fermés. 3 courses au programme :

- un 11 km (la petite) avec 600m de dénivelé positif et négatif

- un 25 km (Brèche du Mont Julien) avec 1310m d+/d-

- un 47 km avec 2540m d+/d-

 

Les profils et infos élaborés par Trace de Trail sont disponibles sur le site de la course http://www.traildelagalinette.com/


image1

Crédit Photo –  Jean-Marie Gueye (Akuna). Diego Pazos, vainqueur 2017 devant Lambert Santelli

L’intérêt de ce type d’épreuve est de présenter plusieurs distances avec des dénivelés raisonnables pour un début de saison. Ainsi, quels que soient ses objectifs futurs, chacun peut réaliser une rentrée qui respecte le principe de progressivité, ou même débuter dans la discipline. Les coureurs ne s’y trompent pas et cette 17ème édition qui fera le plein verra à nouveau des élites en reprise dans ce magnifique terrain de jeu entre Aix en Provence et Aubagne. Après Diego Pazos, Vincent Viet, Andrea Huser, Caroline Chaverot, Anne-Lise Rousset…, ce sera au tour d’Audrey Tanguy de faire sa rentrée sur la Galinette. Vainqueur «surprise» en 2018 de la TDS avec un temps stratosphérique, Audrey a été la révélation trail 2018 pour sa première saison dans la discipline. L’objectif pour cette rentrée au niveau chronométrique se situera autour des 5 heures de course (sur le 47 km). Mais pour elle comme pour tous, l’essentiel résidera dans la gestion de l’effort (matériel, pacing, nutrition, hydratation…) afin d’orienter la programmation d’entraînement qui conduira aux objectifs principaux de la saison. Résultats à suivre sur Lepape-info.

Réagissez