6ème étape des World Triathlon Series (Stockholm – SUE), le 2 juillet 2016

Cinq Tricolores, dont deux des sélectionnés olympiques, participent samedi à la WTS de Stockholm. Si la sixième manche du circuit mondial n’est pas un objectif majeur, elle peut permettre d’accumuler de la confiance tout en confortant les très bonnes places des Bleus au classement général.

©T. Deketelaere
©T. Deketelaere

À moins de deux mois du triathlon olympique de Rio (le 18 août pour les hommes et le 20 pour les femmes), quelques-uns des meilleurs triathlètes mondiaux se sont donné rendez-vous aujourd’hui, samedi 2 juillet 2016, à Stockholm pour la sixième des neuf étapes des World Triathlon Series.

Cinq Tricolores seront au départ de cette épreuve disputée sur le format olympique (1 500 m de natation, 40 km de vélo, 10 km de course à pied). Parmi eux, Pierre Le Corre et Dorian Coninx, deux des trois sélectionnés olympiques.

Quatrième au classement général du Championnat du monde, Pierre Le Corre a même l’occasion de conforter sa place parmi l’élite mondiale : « je suis assez impatient et même excité, confie le Montpelliérain. J’aimerais consolider cette 4e place. Et puis ce sera ma dernière course avant les Jeux olympiques. »

Son coéquipier Dorian Coninx, 10ème au général et auteur de son premier podium en avril au Cap (3e), souhaitera confirmer ses bonnes prestations malgré la fatigue accumulée, avec comme objectif Rio. « J’ai pas mal travaillé ces derniers jours et je n’ai pas vraiment récupéré. J’arrive à Stockholm un peu fatigué mais c’est une compétition de travail. On va juste essayer de faire le mieux possible. Pour l’instant, je ne me focalise pas trop sur les Jeux. Je sais ce que je dois faire, reste juste à le faire. Bien sûr je pense aux Jeux, mais je reste calme et travaille dans mon coin. Je serai prêt quand il le faudra. »

Aurélien Raphaël, Simon Viain et Raoul Shaw compléteront la délégation tricolore qui sera confrontée à une opposition de taille. Face à elle, les Espagnols avec notamment le quintuple champion du monde Javier Gomez Noya, Fernando Alarza ou encore Vicente Hernandez mais aussi les Britanniques dont le champion olympique Alistair Brownlee et son frère Jonathan, troisième du général, seront présents sur le ponton de départ.

Dans la course femmes, aucune tricolore ne fera le déplacement. Victime d’une hernie crurale, la sélectionnée olympique Emmie Charayron a tout juste repris l’entraînement. La Bermudienne Flora Duffy tentera de conserver sa première place mondiale. Elle devra pour cela repousser les offensives des Britanniques Jodie Stimpson, Helen Jenkins, Non Stanford et Vicky Holland ou de la Néo-zélandaise Andrea Hewitt.

Une dernière course pour une dernière répétition générale avec le grand rendez-vous d’août avec les Jeux olympiques !

Classement Championnat du monde (après 5 étapes sur 9)

HOMMES
1. Mario Mola (ESP), 3033 pts
2. Fernando Alarza (ESP), 2759 pts
3. Jonathan Brownlee (GBR), 2165 pts
4. Pierre Le Corre (FRA), 1669 pts
5. Crisanto Grajales (MEX), 1640 pts

FEMMES
1. Flora Duffy (BER), 2691 pts
2. Jodie Stimpson (GBR), 2513 pts
3. Gwen Jorgensen (USA), 2340 pts
4. Andrea Hewitt (NZL), 1859 pts
5. Ashleigh Gentle (AUS), 1749 pts

Réagissez