L’entrainement version ultra en vélo: que suggère les experts de Lepape Info

Bonjour Je me suis convertis au cyclisme depuis 3 ans et parviens à boucler des rando de 100 km en 4 heures environ tout en demeurant à 65% de ma fréquence cardiaque max, je souhaite participer à des évènements de 200-300 km en terrain montagneux( dénivelé de 3000-4000m) en Amérique du Nord.( je vis au Québec) . J’ai un kilométrage annuel moyen de 8000km incluant environ 25 % en VTT.J’ai un profil musculaire assez affirmé: 80 kilo pour 1m72, pourcentage de gras à 14%. Je fais aussi de la musculation 4-5 fois par semaine pour prévenir la sarcopénie. Il y a que j’adore soulever de la fonte et ne veut pas arrêter.Que me suggérez vous comme entrainements pour parvenir à compléter de tels évènements. Je vous remercie à l’avance du temps que vous me consacrerez. Je m’adresse à vous amis francais-e car on sait tous que la France est la terre première du vélo!!!

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    Nous posons la question à notre expert vélo et revenons vers vous avec une réponse construite !

    Bonne journée

    Répondre
  2. merci beaucoup, j’apprécie!!!

    Répondre
    • Bonjour,

      Voici quelques conseils pour progresser vers vos objectifs en cyclisme :

      -Si vous le pouvez (et le souhaitez), réduisez vos séances en salle de musculation à 2-3 sessions/semaine. Soulever de la charge peut être excellent pour le vélo, mais se limiter à 2 entraînements hebdomadaires semble être la meilleure option. En faisant cela vous gagnerez aussi beaucoup de temps pour développer vos capacités aérobies (endurance).

      -Augmenter progressivement votre volume d’entraînement sur le vélo (cela rejoint la précédente remarque). Pour progresser la méthode la plus efficace est d’augmenter la charge. Mais cette augmentation doit être progressive, raisonnable et contrôlée.

      -Introduire des intensités. La base doit rester l’endurance mais les intensités hautes font aussi partie des fondamentaux. Si vous ne réalisez jamais des séances intensives, commencez par introduire un travail à PMA (vous trouverez beaucoup de séances sur notre site) 3 fois par mois. Vous sentirez vite une progression.

      -Enfin, et si vous en avez la possibilité, monter des cols (en endurance I2 voire I3). Comme vous désirez aller sur des épreuves montagneuses, prévoyez vous des séances sur un terrain qui ressemble à celui de vos objectifs.

      J’espère avoir répondu à vos questions. N’hésitez pas à nous relancer pour échanger davantage. Et merci de nous considérer comme une référence pour le vélo :) !

      Rémy Deutsch
      Expert Cyclisme

      Répondre
  3. Merci beaucoup pour ces infos !!! cela va orienter mon entrainement dans le bon sens. Je comprends que je dois accorder de l’attention à ma PMA et ma capacité de grimper tout en développant mon endurance fondamentale. Compte tenu que l’hiver est assez intense au Québec je vais développer ma PMA sur trainer chez moi cette hiver pour ensuite m’atteler a développer ma capacité de grimper à la fin de l’hiver et ce printemps. Comme nous recevons 3 mètres de neige l’hiver je compte aussi développer mon endurance fondamentale en fatbike. Il s’agit de persister au travers de la température parfois glaciale( parfois -20 Celsius avec des vents de 40 km heure) En tout cas pas de problème de surchauffe ( rires +++) Encore merci pour le temps que vous m’avez consacré, vos conseils sont toujours aussi pertinents. Je compte bien m’essayer sur l’étape du tour d’ici 2-3 ans!!!

    Répondre

Réagissez