France de cross : Les titres pour Christelle Daunay et Hassan Chahdi

Sur le parcours très roulant de Saint-Galmier, les marathoniens Christelle Daunay (42 ans) et Hassan Chahdi (27 ans) ont remporté les Championnats de France de cross long.

Crédit photo : Romain Donneux
Crédit photo : Romain Donneux

Les amoureux de la boue ont dû être malheureux ce dimanche sur l’Hippodrome de Saint-Galmier. Pour cette édition 2017 des Championnats de France de cross, le soleil avait brûlé l’herbe, rendant le parcours très rapide. Et on peut dire que les pelotons ne manquaient pas de purs-sangs. Déjà sacré en 2015 et 2016, sur des parcours très gras, Hassan Chahdi a, cette fois, fait parler ses qualités de routard pour s’imposer en solitaire pour la troisième fois d’affilée. « Pour moi c’est comme si c’était la première fois, avouait Chahdi. Des fois, je me dis que c’est le premier titre qui dure depuis trois ans. »

 

En pleine préparation marathon, le natif de Cluses (74) est parti dès les premiers kilomètres ne laissant aucune chance à ses poursuivants Michaël Gras et l’espoir Emmanuel Roudolff-Levisse, respectivement deuxième et troisième. « Mon coach m’avait demandé de partir assez tôt dans la course, expliquait Chahdi. Et comme j’avais de bonnes jambes, c’est ce que j’ai fait. Ensuite j’ai géré tout au long de la course en gardant mon rythme et en me concentrant sur les différents appuis sur le parcours, en relançant régulièrement. J’ai couru un peu avec l’émotion car le trou c’est fait assez vite et du coup, on pense vite à autre chose. A la fin, même si j’étais facile, c’était un peu dur de trouver une bonne respiration. »

 

Daunay à l’expérience

Christelle Daunay

Le scenario chez les filles était nettement plus indécis. Dans une course où les athlètes des hauts-plateaux menaient le peloton, seules les internationales Sophie Duarte et Christelle Daunay restaient dans le coup pour la victoire au scratch. En grande forme, Duarte imposait un rythme soutenu pour faire sauter ses adversaires les unes après les autres. Mais alors que l’Ethiopienne Chaltu Negasa s’envolait vers la victoire, la recordwoman du marathon Christelle Daunay montrait le bout de son nez à un kilomètre de l’arrivée pour aller décrocher son quatrième titre de championne de France de cross long, après ceux conquis à Paray-le-Monial (2011), Aix-les-Bains ( 2009) et Vichy (2007).  « Je n’ai pas encore la forme à 100 % car j’ai vraiment repris l’entrainement au mois de décembre, avouait la championne d’Europe 2014 du marathon. Si j’ai pris le départ c’est que je me sentais capable de ramener des points pour l’équipe. Il ne faut jamais s’affoler dans ce genre de course car c’est long. Une fois placée, je me suis dit que j’allais aller au train. J’ai laissé Sophie durcir la course. J’ai attaqué après les rondins de bois. J’espère encore pouvoir monter en puissance. »

 

De retour également à un très bon niveau, Sophie Duarte prenait la deuxième place, montant sur son septième podium de suite sur les Championnats de France de cross, alors que la spécialiste du 3 000 m steeple, Claire Perraux complétait ce beau trio. « J’avais l’ambition de gagner donc j’ai pris mes responsabilités, lâchait Duarte. Christelle a été plus sage que moi. Mais aujourd’hui, je suis hyper contente d’avoir couru à mon niveau avec des super sensations. Maintenant, je vais m’envoler. »

Les prochains envols de Chahdi et de Daunay sont prévus sur marathon  avec la primeur pour le vainqueur du cross long hommes, qui sera dès le 9 avril au départ des 42,195 km de Paris.

 

Article écrit par : Romain DONNEUX

 

Réagissez