Un seul finisher pour la course la plus difficile au monde !

Ce samedi 1er avril avait lieu à Frozen Head State Park, dans le Tennessee, la mythique course Barkley. Celle que l'on considère comme "La Course, la plus dure au monde"

Source : canadianrunning
Source : canadianrunning

Cette année la course promettait d’être encore plus difficile avec des conditions atmosphériques rudes. En effet le brouillard et la neige étaient aussi de la partie.

Après 3 boucles, ils n’étaient déjà plus que 7 encore en lice. Les deux leaders de la course, John Kelly (32 ans) et Gary Robbins (40 ans) ont bouclé les deux premiers tours en 20.18.52 et en avaient avalé quatre en 46.26.07.

Malheureusement pour Gary Robbins, seul son concurrent, John Kelly franchira la ligne d’arrivée dans les temps. En effet pour sa troisième participation, le jeune homme de 32 ans s’offre la victoire en 59.30.00, devenant la 15e personne à achever la course. Une performance hors norme. Malheureusement pour Gary Robbins, une erreur de direction, lui a fait dépasser de seulement 6 secondes le temps imparti. Une cruelle déception pour lui.

Source : canadianrunning
Source : canadianrunning

D’ailleurs les premiers mots de Kelly, après son arrivée, ont été pour Robbins « Où est Gary ? Comment va-t-il ? ».

5 boucles. 160 km. 60 heures maximum. Le défi était immense pour les 40 participants tirés au sort pour cette édition 2017. Depuis la création de la course en 1986, seuls 14 participants avaient réussi à franchir la ligne d’arrivée de cette course quasi impossible.

Du côté de la petite sœur, « Fun Run », qui ne contient que trois boucles, pour un temps limité à 40 heures, 4 concurrents ont franchi la ligne d’arrivée. Sean Ramey, Johan Steene, Rob Youngren et Erik Storheim.

Félicitations à tous les participants et aux vainqueurs !

Réagissez