Championnats de France de cross-country : Hassan Chahdi pour la passe de trois

Après s’être imposé en 2015 et en 2016, Hassan Chahdi (27 ans) sera le favori à sa propre succession ce dimanche lors des Championnats de France de cross qui vont se dérouler à Saint-Galmier (42).

Crédit photo : Romain Donneux
Crédit photo : Romain Donneux

Jamais deux sans trois dit l’adage. Hassan Chahdi le sait, et compte bien transformer l’essai. En très bonne forme après des démonstrations lors des championnats régionaux puis interrégionaux de cross, l’international français compte bien remporter son troisième titre d’affilée de champion de France de cross long ce dimanche sur l’hippodrome de Saint-Galmier (42), après ceux récoltés aux Mureaux en 2015 et au Mans l’année dernière. « Je me sens bien, glisse-t-il. Toute la préparation s’est bien passée. Je suis plutôt en forme. Je vais défendre mon titre, donner le meilleur de moi-même comme à chaque fois et on verra. »

En préparation pour le marathon de Paris

Face à de nombreux prétendants comme les internationaux Benjamin Malaty, Yohan Durand ou encore Florian Carvalho, Chahdi sait que sa tâche ne sera pas aisée. Mais quand le vice-champion d’Europe de la discipline en 2012 est en forme, il n’y a logiquement en France personne capable de l’empêcher de s’imposer. Surtout que l’athlète de l’EA Centre-Isère connaît le parcours de Saint-Galmier pour y avoir couru en 2005 lorsqu’il était cadet, lors des Interrégionaux de cross. « J’ai des bons souvenirs là-bas. C’était assez roulant. Mais je préfère la boue car ça m’avantage un peu plus. »

Contrairement au bourbier du Mans de 2016, le parcours s’annonce cette fois sec avec quelques faux plats et des troncs d’arbres disposés à certains endroits, pas de quoi cependant effrayer Chahdi, qui est actuellement en pleine préparation pour le marathon de Paris (9 avril). Auteur de 2h15’59 l’année dernière à Rotterdam pour son premier essai sur la distance, il aura à cœur de réaliser un gros chrono dans la capitale. « Je me sens mieux préparé que pour le premier marathon, avoue-t-il. Ca va encore monter crescendo sur la fin de la préparation. On a fait un peu plus de tout en fait dans l’entrainement. »

Et alors que les France de cross de ce week-end pourront délivrer des tickets pour les Mondiaux de la discipline prévus le 26 mars en Ouganda, Chahdi ne sera de toute façon pas du voyage puisque son marathon parisien est prévu pour le 9 avril.

Mais avant de penser au macadam, il a un troisième sacre à aller chercher. Et ça se passera ce dimanche à Saint-Galmier, à partir de 15h10.

Réagissez