2ème édition des VT SUMMIT GAMES à Val Thorens – VT SPEED 3200

Un Kilomètre Vertical (KV) de haut vol pour Rey et Jeannier

Les KV ont le vent en poupe et celui de Val Thorens a de quoi séduire avec un panorama à couper le souffle une fois en haut de la Cime Carron à 3200m d’altitude. Plus de 250 coureurs s’y sont frottés pour sacrer Quentin Rey chez les hommes et Céline Jeannier chez les femmes.

Quentin Rey
Quentin Rey

Sous un ciel bleu azur et dans des conditions météo idéales, les organisateurs des VT Summit Games avaient tout mis en œuvre pour faire de cette 6ème édition du Kilomètre Vertical, l’un des plus hauts des Alpes Françaises, une franche réussite.  L’an dernier, l’ancien fondeur Tao Quéméré avait placé la barre très haute en posant un nouveau record établi en 42’20. A 9h30 du matin, le cortège démarre au cœur de la station pour un départ fictif sous les bons conseils de Julien Chorier le parrain de l’évènement. Puis à 10h les choses sérieuses commencent avec un départ réel donné légèrement au-dessus du téléphérique menant à la Cime Carron. Au programme ce sont 4,3km pour 1000m de D+ que les coureurs doivent avaler. Parmi les 250 coureurs engagés 43 coureurs dont 5 féminines parviendront à passer sous l’heure, une première marche de référence certes pas facile à gravir.

Classement Général VT SPEED 3200

 

Mais aux avant-postes du peloton, les coureurs chevronnés sont d’une telle facilité que la barre de l’heure serait presque une promenade de santé. S’il a d’abord gardé sa fougue sur la première partie course, caché dans les talons de Julien Chorier, le jeune haut-savoyard de Vieugy Quentin Rey a décidé de lancer la partie lorsque la pente commence à s’élever sérieusement et que les bâtons deviennent autorisés. « J’ai commencé le trail récemment engagé l’an dernier  sur des 40/50km puis je suis monté sur 70-80km. Mais des soucis de talon m’ont fait changer d’objectif et j’ai donc basculé sur des KV. C’était très sympa, une belle expérience. » La jeunesse était dans la place car à peine deux minutes après le passage du vainqueur, c’est le jeune Basile Salomon, 21 ans et ancien fondeur reconverti au trail et au triathlon, qui prend lui aussi le large dans le pentu pour aller cueillir une encourageante 2ème place en 48’03. Il devance un autre jeune Alexandre Masson et Nicolas Magissson alors que l’ultra traileur international Julien Chorier prend la 5ème place, avant d’enchaîner le lendemain sur le VT Pursuit de 30km. « Ce bloc à Val Tho rentre dans le cadre de ma préparation pour l’Utmb début septembre. Ce n’est pas trop ma spécialité car c’est un effort très court et donc très intense, mais c’est toujours agréable de se confronter aux jeunes et de faire un peu de rythme » concède le Manager et capitaine du Team Hoka.

Céline Jeannier
Céline Jeannier

Quant à la course féminine, ce sont des filles d’un calibre international qui se sont disputées la victoire sur pentes de la Cime Carron. A peine remise de sa participation au Championnat du Monde de course en montagne en Italie (31ème place) et à une semaine de la mythique Zierre-Zinal, l’Albertvilloise Céline Jeannier se maintient en forme pour une petite séance en altitude histoire de se dégourdir les jambes. « Je trouvais plus sympa de participer à cette course et de découvrir un nouveau coin plutôt que de me faire une séance seule de mon côté. Après les championnats d’Europe et du Monde de course en montagne, je vais maintenant me consacrer à des courses moins stressantes et surtout en les prenant comme elles viennent, soit au gré des envies. »

Une belle victoire pour la coureuse de Terre de Running qui s’impose en 52’14 devant la Suissesse Mélanie Jeannerod pourtant auteur d’un beau chrono signé en 54’32. « En vacances en famille aux Saisies, c’était un peu la course ce matin et j’étais déjà un peu stressée avant le départ. Mais j’avais entendu parler de ce parcours réputé et je souhaitais vraiment le découvrir. Une belle expérience même si je n’ai rien pu faire face à Céline Jeannier qui était mieux que moi sur les parties roulantes. C’était par contre plus négociable dans le pentu » commente cette jeune maman qui disputera la semaine prochaine les Championnats de France de KV à Méribel. Pour compléter le podium il ne manquait que Corinne Favre qui enchaine les KV, double KV (les Arcs) ou triple KV (à Susa). « Une belle découverte aujourd’hui » pour l’athlète de La Sportiva qui disputera elle aussi le France de Méribel.

A noter la présence en guest star de l’enfant du pays, le champion de ski cross Jean Fred Chappuis, qui dans le cadre de sa préparation estivale ne voulait surtout pas manquer une nouvelle participation au KV organisé au cœur de son terrain de jeu. Il a pourtant davantage l’habitude de descendre les pentes plutôt que de les gravir. Finisher avec l’honorable chrono d’1h21, le vainqueur 2017 de la Coupe du Monde de boarder cross espère bien figurer aux prochains Jeux Olympiques d’hiver en Corée du Sud. Nous lui souhaitons de revenir d’Asie avec une belle breloque autour du cou, de préférence en or !

Tout comme lui, les footballeurs d’Aix les Bains sont des habitués de Val Tho, venus pour leur traditionnel stage de préparation en altitude. A quelques semaines de leur premier match de Championnat Honneur le 27 août contre la Duchère, Bila, Kévin et Mathieu les trois nouvelles jeunes recrues du club de foot de la cité thermale étaient enchantées de découvrir la station de Tarentaise et de courir à plus de 3000m d’altitude. « Une belle semaine de préparation et de cohésion. De quoi bien se motiver pour la nouvelle saison qui va bientôt débuter » commentent les trois nouveaux équipiers.

Enfin les filles de la communauté de « Trail entre elles » nombreuses au départ et présentes sur l’ensemble du week-end étaient ravies de découvrir pour la plupart un nouveau terrain de jeu et de se retrouver pour partager leur expérience du trail version haute montagne.

Pour plus d’informations :

http://www.valthorens.com/fr/evenements-et-activites/evenements/details/vt-summit-games.372.e284.html

 

Galerie Photo de l’événement : 

 

 

Réagissez