Trail : bichonnez vos pieds !

Impossible de bien courir sans des pieds parfaitement préparés.

Quelques conseils pour ne plus vous casser la tête avec vos pieds.

prendre soin de ses pieds

Comment préparer ses pieds correctement en vue d’une épreuve de longue distance ?

En fait, j’y avais réfléchi il y a déjà quelques années, fin 2006, lors de ma préparation pour mon premier Libyan Challenge. Le sable et le désert sont impitoyables et l’abrasion occasionnée par cette poudre fine qui, levée par le vent lors d’une tempête, met 4 jours avant de retomber sur le sol, reste à mes yeux la pire qui existe.

L’escalade pour laboratoire

Je me suis documenté et, en biotechnologiste que je suis, je suis revenu en arrière, à l’époque où je pratiquais l’escalade très intensément. Pour pallier le manque de peau dû à l’abrasion par le rocher, j’avais testé tout un tas de méthodes sur mes doigts :  j’utilisais alors de la teinture de benjoin pour durcir la peau. En discutant avec un ami chasseur, j’avais aussi découvert qu’il existait, pour les chiens de chasse et de traîneau, un produit nommé à cette époque le Randopatte ou Tanopatte. J’avais alors fait des essais en associant ce traitement à de la pommade : ainsi, la peau s’endurcissait et s’assouplissait en même temps (j’avais de douloureux souvenirs de la teinture de benjoin seule, car appliquée régulièrement, elle crée une couche épaisse et dure mais qui part en plaques et la roche avait alors raison de cette préparation).

Posologie

Pour le Libyan Challenge, j’ai donc transféré la méthode ‘’Randopatte plus crème’’ sur mes pieds et pu ainsi participer à trois Libyan Challenge sans problème. Bien entendu, cette méthode est utilisable pour n’importe quelle course, longue ou moyenne distance.

En termes de posologie, il faut commencer le traitement un mois avant l’épreuve, tous les soirs, lors d’un moment de détente appréciable. Vous allez alors vous passer sur les pieds du Tanopatte ou Randopatte et laisser sécher, en passant deux à trois couches. Ensuite, le matin, vous allez vous masser les pieds une crème anti-frottement pour les pieds et mettre vos chaussettes par-dessus. Et vous n’oublierez surtout pas d’en mettre le matin de la course ! Je vous conseille de prendre le tube de crème dans vos sacs à dos afin de vous en remettre régulièrement durant l’épreuve.

Pour information, le Randopatte est jaune. Vous risquez donc d’en mettre partout dans vos chaussettes, mais cela ne tache pas et est sans danger.

Et vous quelles sont vos astuces ?

1 réaction à cet article

  1. Les kiné recommandent de se badigeonner les pieds tous les jours, un mois avant la course, avec du citron. Il existe aussi un produit appelé « Tano », qui permet de tanner la peau, de la même façon. Il faut aussi hydrater la peau avec des crèmes du type « Nok » de Sports Akileïne.

    Répondre

Réagissez