Le podologue, un atout gagnant pour le runner – Partie 3

Découvrez le troisième et dernier extrait du chapitre rédigé par Eric Benguerbi consacré au podologue, l'atout gagnant pour le runner, extrait du livre "Objectif Marathon" de notre coach Jean Claude Vollmer.

fotolia_70771388

La pratique du sport génère des contraintes cutanées qui éloignent les sportifs voire les éliminent des compétitions amatrices ou professionnelles.  Avec une préparation rigoureuse, ces pathologies peuvent être évitées ou traitées si la prévention n’a pas été effectuée en amont.

Il faut connaître parfaitement les interfaces entre notre travail et le sportif. C’est pourquoi il est important d’avoir une connaissance précise des pathologies du sport et des produits de soins. La préparation du pied à l’effort consiste tout d’abord en de la prévention.

 

 

TANNAGE :

Rôle : Fonction astringente (resserre et assèche les tissus, et peut faciliter leur cicatrisation)

Action : Prépare la peau par l’application de solutions liquides favorisant sa résistance au frottement.

Conseils : Ne pas prendre de bain de pied prolongé et chaud avant le départ d’une compétition ou d’une randonnée qui fragilise l’épiderme. Si vous êtes sujet à des ampoules répétitives, quinze jours avant l’épreuve, appliquez la solution tannante une fois par jour à l’aide d’une compresse sur l’ensemble du pied.

Type de solutions : Soluté d’acide citrique 2 %

 

CREMAGE :

Rôle : Anti-échauffement.

Action : Évite l’échauffement de la peau avec la chaussette et la chaussure.

Conseils : Appliquer tout de suite après le tannage une crème anti-échauffement quinze jours avant la compétition et le jour même sur l’ensemble du pied en insistant sur les zones de frottements (voir tannage). Cette crème contient un produit qui laissera sur la surface de votre peau un film protecteur permettant le glissement en évitant les ampoules. Cette opération devra être renouvelée à chaque arrêt prolongé et à chaque changement de chaussettes.

Type de crèmes antiéchauffements : Crèmes de protection, crèmes anti-échauffements.

 

HYDROCOLLOÏDE :

Rôle : Évite la formation des ampoules, protection des zones sensibles (zones de frottement).

Action : Forme une seconde peau et protège l’épiderme en prévenant son décollement par l’utilisation d’un gel hydrocolloide.

Conseils : À utiliser si le tannage préventif et l’application de crème n’ont pu être effectués.
Utiliser de préférence des hydrocolloides translucides car s’il y a malgré tout la formation de phlyctènes, cela permet de les visualiser.

 

COUPE D’ONGLE :

Rôle : Évite les traumatismes entre ongles et chaussures.

Actions : Couper au carré perpendiculairement à l’axe de l’ongle ou légèrement arrondi en respectant la forme de l’orteil. Éviter la coupe en biseau car cela risque d’ongle incarné.

Conseils : Utiliser une pince à ongles (voir photo) plutôt qu’un coupe-ongle. Les ongles doivent être coupés régulièrement en tenant compte de la forme de la pulpe de l’orteil.
Il faut éviter le conflit avec la chaussure ainsi qu’avec les autres orteils.

 

IMAGE 4

 

 

 

PIED FROID :

Rôle : Évite la diminution de température des extrémités.

Actions : Utilisation de crème à base de vitamine A afin de renforcer la résistance de la peau. Frictionner régulièrement les pieds afin d’activer la micro-circulation des orteils.

Conseils : Utiliser des chaussettes composées de fibres qui maintiennent les pieds au chaud et au sec.

 

Après un marathon, si des lésions cutanées sont apparues, le podologue du sport pourra faire une évaluation des pathologies et les traiter afin de favoriser une reprise en conservant l’intégrité du sportif.

 

En résumé :

Le podologue dispose d’un certain nombre d’atouts pour aborder un sportif et répondre aux motifs de consultation. Ensemble, en continuant d’élever notre niveau professionnel et par l’échange d’informations comme avec cet article, nous récolterons les fruits d’un travail sérieux et reconnu « par tous et partout ».

Si pour certains, le challenge semble trop difficile à atteindre, voici pour vous aider un exemple de couple « sport / combinaison de matériaux » qui n’est qu’une proposition et non un catalogue de recettes. Le podologue se donne les moyens mais ne peut garantir le résultat !

 

Couv-314x450-209x300

 

 

 

Réagissez