Discopathie L5/S1

Je cours depuis 2 ans à raison de 2 fois par semaine. Depuis 1 an, j’ai des douleurs récurrentes dans les fesses après les séances qui durent entre 2 deux et trois jours. Parfois, cela m’empêche de courir. C’est une sensation de grosse contracture dans la fesse.

Après avoir vu plusieurs médecins, fait des dizaine de séances de kiné, il s’avère que l’on m’a décelé une discopathie L5/S1 qui provoque des irritations du nerf sciatique. Dans l’immédiat, mon médecin du sport m’a conseillé de stopper pendant 10 mois la course à pied et de pratiquer des exercices de renforcement du dos à partir d’une table lombaire.

J’accuse le coup depuis quelques jours mais je m’accroche à l’idée que ce sera peut-être réversible.

Quelqu’un a-t-il rencontré ce problème et si oui comment l’a t-il traité ? Pour moi, dans l’immédiat, je vais peut-être remplacer la course à pied par du vélo. Un scanner sera refait dans 10 mois.

Merci d’avance pour vos conseils.

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    Les douleurs que vous décrivez s’apparentent à des fessalgies ou sciatiques tronquées. Ces douleurs sont le plus souvent en relation avec une protrusion discale qui comprime les racines nerveuses en position debout à la course et lors des sports avec impacts au sol.

    Lorsqu’il n’existe pas d’indications opératoires et c’est votre cas, le traitement le plus logique est en effet de suspendre les activités physiques qui agressent les disques lombaires, au premier plan la course à pied. Il est essentiel de garder une activité de renforcement musculaire des muscles lombaires mais aussi des abdominaux. Le travail de renforcement de la sangle abdomino-lombaire va permettre de mieux soutenir les vertèbres lombaires et dorsales et de prévenir les douleurs au repos et à l’exercice.

    Pour arriver à un bon résultat, les exercices associent du travail de renforcement, d’auto-grandissement et d’équilibre. Les exercices nombreux et très variés doivent être mis en place et surveillés par un kinésithérapeute au rythme de deux à trois séances par semaine. Des exercices de yoga bien réalisés seront un excellent complément à ce travail de gainage.

    Il est logique d’éviter la course à pied pendant plusieurs mois, mais il est aussi logique de remplacer les activités physiques et sportives à fort impact au sol par des activités moins agressives pour les disques lombaires. Le vélo d’appartement et l’elliptique sont d’excellents sports de remplacement et permettent de garder une bonne condition physique.

    Puis, si ces activités ne déclenchent pas de douleurs, il est possible de passer à des sports ou la contrainte du poids du corps est relativement peu importante comme le rameur ou bien la marche nordique. Enfin, la course sur tapis qui est beaucoup moins traumatisante que la course à pied en extérieur, permet de retrouver doucement les plaisirs de la course.

    Soyez patiente et prudente mais surtout ne baissez pas les bras. En respectant pendant plusieurs mois un protocole bien codifié de renforcement musculaire et en gardant une bonne condition physique par la pratique de sports variés et adaptés, vous reprendrez sans aucun doute la course à pied.

    Bon courage

    Répondre

Réagissez