Citron à haute dose ?

Je bois environ 2 litres d’eau (municipale) avec du jus de citron bio (1 à 2 cuillère à café) tous les jours. Est-ce que ma consommation de citron n’est pas trop importante ? Je fais cela parce que l’eau plate devient vite écœurante et que l’eau fraîche citronnée est agréable. A savoir que je tourne a la boisson d’effort pendant l’effort (of course) !

Une réponse à la question

  1. Bonjour Jean, c’est une bonne façon de vous rafraîchir et d’aromatiser votre eau, naturelle et bénéfique pour la santé. Les quantités que vous indiquez ne sont pas exagérées. Utilisez du vrai citron et non celui en petite bouteille et variez avec du citron vert (lime).
    Le citron présente une densité nutritionnelle élevée. C’est une excellente source de vitamine C et de bio-flavonoïdes, des antioxydants qui protègent les vaisseaux sanguins. Comme l’ail, le citron fluidifie le sang. Malgré sa saveur acide dûe aux acides qu’il contient (acides citrique, malique etc), il réagit de façon alcalinisante sur l’organisme.
    Si vous n’avez pas d’inflammation (muqueuses bouche, eosophage et estomac), continuez à vous hydrater avec votre jus de citron ( 2 c à c) mélangé à votre 2 L d’eau municipale.
    Diététiquement, Corinne Peirano

    Répondre
  2. Bonjour, je viens de faire le marathon de Chicago, est ce que c’est bien de prendre du jus de betterave bio tous les matins, 1 mois avant la course ? J’ai eu les jambes qui commençaient à ce tétanisés à partir du 30 kms, pourquoi ? Cela pourrait être l’alimentation ? Les 5 derniers kilomètres c’était horrible plus de jambes.

    Répondre
    • Bonjour, tout d’abord félicitations pour être parvenu au terme de votre marathon.

      Concernant votre question au sujet du jus de betterave, oui vous pouvez en consommer avant vos courses. Le jus de betterave est une grande source d’antioxydants en plus d’être alcalinisant. Ce qui est bon pour la récupération de vos efforts en fin de programme d’entrainement marathon. Il contient des vitamines du groupe B dont la B9 (une vitamine constituante de notre matériel génétique et anti anémique), quelques minéraux parmi lesquels du potassium, du fer, et du manganèse. Autre particularité du jus de betterave, sa teneur en nitrates. Ceux-ci favorisent la production d’oxyde nitrique (NO) aux effets vasodilatateurs dans le système sanguin. Ce qui permet une bonne oxygénation des muscles. Cette forme d’apport de nitrates via le jus de betterave est intéressante. Je vous conseille d’en boire 1 verre par jour, pourquoi pas associé à du jus de carottes et du jus de citron (1/2 verre de chaque + 1/2 citron) dans le cadre de la préparation d’une course et a minima dans la semaine de pré compétition.

      Pour ce qui est de vos douleurs dans les jambes. Plusieurs hypothèses peuvent en être à l’origine :
      • Un manque de volume à l’entraînement et une réaction de vos muscles face à la découverte de la distance marathon. Avez vous programmé au moins une à deux séances de 28 à 30 km dans votre préparation ?
      • Une déshydratation qui va accentuer la fatigue (conseil : hydratez-vous dès le premier ravitaillement) et,
      • une mauvaise gestion de vos ravitaillements, à revoir si tel est le cas pour épargner votre glycogène et bien répartir le carburant jusqu’à la fin de votre effort. Soit sous forme de gels si vous les supportez (en caser par exemple au 30ème et au 35 eme km), soit sous forme d’aliments solides tels que quelques sucre, raisins secs, dattes, abricots et autres fruits secs trouvés sur les ravitaillements officiels prévus tous les 5 km.

      Bonne continuation,
      Corinne Peirano
      Diététicienne nutritionniste du sport

      Répondre

Réagissez