Que valent les boissons de récupération ?

Sont-elles trop sucrées pour les consommer régulièrement ?

boisson

Quand les efforts sont longs

Les boissons de récupération sont à conseiller après des programmes intensifs, des entrainements ou des compétitions de plus de 90 minutes ou lors d’épreuves accumulées sur plusieurs journées consécutives.

Lors d’exercices modérés ou de moins de 90 minutes, une bonne hydratation et des repas équilibrés suffisent amplement.

Après l’effort intense: la récupération flash

L’organisme exige réparation pour les dépenses commises. La nutrition doit y répondre. Pour renflouer rapidement les réserves, il faut de l’eau, des glucides, du sodium (un peu de protéines après des efforts longs).

La formule, la formule

Des boissons de récupération prêtes à la consommation, de composition bien conçue et de saveur agréable, sont disponibles dans les rayons des commerces. Elles sont pratiques mais le prix est souvent élevé à l’achat. Les préparations en poudre permettent de préparer vous-même votre boisson.

Choisir entre:

-       des boissons pour sportifs contenant du glucose et du fructose ou du saccharose (30 à 80 g de glucides/l).  Vérifiez l’étiquetage pour rester dans la marge ou diluez la solution de base.

-       Des jus de fruits dilués, (1/3 jus de raisin + 2/3 eau + 1-1.5g/l de sel de cuisine)

-       Un lait fraise ou un lait chocolaté

Sans oublier une bonne nuit de sommeil essentielle à la récupération musculaire et nerveuse !

1 réaction à cet article

  1. Est-il intéressant de remplacer le sel par du bicarbonate de sodium dans la « boisson maison »?

    Répondre

Réagissez