Le poids des Français au cœur d’une étude mondiale

Les Français sont de plus en plus nombreux à être préoccupés par leur poids selon une vaste étude menée par le cabinet Nielsen.

Perte de kilo - régime

Etes vous en train de suivre un régime en ce moment? Si c’est le cas, vous faites partie des 42% de français qui tentent de perdre du poids, selon une vaste étude qui vient de rendre ses conclusions.

Nielsen Holdings N.V est une société mondiale d’information et d’insights, leader en informations marketing et consommateur. Elle s’est penchée du 13 au 15 septembre 2014 sur la santé et le bien être de près de 30 000 internautes à travers 60 pays en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’Est, Afrique et Amérique du Nord.

Il ressort de cette étude que 48% des français se considèrent en surpoids, confirmant une tendance mondiale de la progression de l’obésité. En effet, 62% de la population obèse, soit 671 millions d’individus, vit dans les pays développés selon l’étude ‘2013 Global Burden of Disease Study’. Devant ce constat, l’étude Nielsen montre que 50% des consommateurs tentent activement de perdre du poids et que près de 9 personnes sur 10 sont prêts à payer plus cher pour des aliments avec des promesses santé.

Cette étude montre également que chez les français, le changement de régime alimentaire est la méthode la plus employée pour tenter de perdre du poids, devant l’exercice physique. Les pilules, barres et autres boissons de régime sont en revanche très peu plébiscitées. régime

 

 

 

Lorsque l’on rentre dans les détails des régimes en France, la réduction des graisses est la méthode la plus employée avec 61% des personnes interrogées. 59% de nos compatriotes cherchent à réduire leur consommation de sucres et 50% ont la volonté de consommer davantage d’aliments frais et naturels.
Si on compare avec le reste du monde, les Français ne sont par ailleurs pas très friands des régimes dits « low-carb, high fat » (réduction des sucres, rapides et lents) au contraire des habitants d’Asie Pacifique.

régime 2

L’étude se penche également sur nos habitudes de consommation et en particulier sur les allégations santé que l’on retrouve sur les emballages.
Selon Loïc Danel, responsable Insights chez Nielsen France :  » Sans surprise, dès lors que l’on évoque l’alimentaire, les attributs qui recueillent le maximum de suffrages sont ceux qui évoquent la naturalité, la fraîcheur et un minimum de transformation industrielle. Ainsi « Sans OGM » et « 100% Naturel » sont les mentions plus importantes aux yeux des consommateurs. En effet, l’absence d’organismes génétiquement modifiés (OGM) est un facteur jugé comme très important dans leur décision d’achat, pour 49% des Français et 47% des Européens. »

régime 3

En conclusion, on peut donc s’attendre à une modification des habitudes alimentaires des Français mais surtout à un changement marqué. En effet, lorsque l’on interroge les Français sur leurs achats d’alimentaire au cours des six prochains mois, 21% des Français interrogés prévoient d’acheter davantage de légumes, et 19% davantage de fruits.

Mais le changement le plus marquant sera sans doute une diminution des achats de certains produits. Les snacks salés et chips sont les plus susceptibles de subir une baisse (cité par 36% des répondants en France), suivis par les glaces (34%), le chocolat (33%), les biscuits et les bonbons (29%) puis les plats cuisinés (25%).

Reste à savoir si les bonnes intentions seront suivies des faits.

Réagissez