L’après marathon, l’importance des féculents !

Le marathon est terminé, attention, la préparation n'est pas encore terminée...

Plat de pâtes

Bonjour. Je viens de faire le marathon de Paris et ai souffert sur le devant des jambes au bout de 15Km. J’ai suivi une preparation basée sur 4 sorties par semaine avec au plus lourd (1H30 le samedi et 2H30 le dimanche) sans soucis.Je suis parti suer une base de 5m25 au kilo comme prevu. Quelles peuvent en être les causes. Merci

Les causes peuvent être malheureusement nombreuses.

En premier lieu, je dirai qu’il faut se méfier du volume de course (kilométrage).

Cela  ne vous assure de rien sur le marathon si vous ne vous souciez pas de la qualité des séances et du suivi d’un plan d’entrainement. C’est paradoxal mais les séances de VMA (vitesse maximale aérobie) sont indispensables pour tenir la distance car c’est elles qui vont réduire la « fatiguabilité » des muscles, en clair peut-être n’avez vous pas assez « pousser le moteur » pendant la préparation.

L’autre piste concerne la nutrition et l’hydratation.

Le marathon est un effort musculaire de grande intensité qui vaut bien des séances de musculation. C’est pourquoi il faut s’assurer dans les jours qui précèdent la course d’avoir bien sûr un apport glucidique (pâtes, fruits…) suffisant mais aussi des protéines (fromage blanc, yaourt, viande, poisson…), apport trop souvent négligé à mon gout.Il vous faut donc analyser votre préparation et revoir votre  « plan » diététique afin de pouvoir détecter vos erreurs.

Réagissez