Gel ou cachet de dextrose, lequel choisir ?

Comparatif des atouts de l'un et de l'autre

Que ce soit le gel ou le cachet de dextrose, l'important est de tester à l'entraînement

Ravitaillement

En toute simplicité

Le dextrose ? C’est du glucose

Pendant l’effort, le postulat diététique

Renforcement glucidique

- On recherche le renouvellement des glucides circulants. Un apport adéquat se situe entre 4 à 6 % de sucres (4-6 g de glucides par 100 ml ou 40 à 60 g par litre de boisson).

Aide sodique

- La présence de sodium permet de compenser les pertes dues à la sueur.

Soutien vitaminique : un exemple

- La vitamine B1 permet la transformation des glucides en énergie. Les produits diététiques de l’effort doivent en contenir.

Bilan  (les moyennes sont à titre indicatif)

  Teneur moyenne
1 cachet de destrose
Teneur moyenne
Gel glucidique de l’effort à base de dextrose
Remarques Besoins nutritionnels du sportif/heure d’effort
(conditions météorologiques normales)
Poids moyen /produit 5 g 20 g – 30 g    
Glucides/produit Glucose : 3.2 g 20g Les gels associent au dextrose d’autres formes de sucres (saccharose, fructose, dextrines…) intéressantes 40-60 g
Sodium/produit ≈ 0.2 mg ≈ 30 mg Dans les 2 cas, la quantité est insuffisante même si vous prenez plusieurs comprimés ou gels dans l’heure Apport conseillé compris entre 460 mg/l et 1150 mg/l de boisson reconstituée
Vitamine B1 - 0.15 mg
Résultat des courses Servent de complément énergétique, mais ne peuvent constituer le seul apport glucidique sur un long parcours Ce format parait plus judicieux grâce à la combinaison de glucides et d’un peu de sodium… à la condition d’avoir de l’eau à sa disposition    

Il convient de bien boire après la prise de ces produits pour limiter la survenue de  troubles digestifs. Il est toujours important de tester les produits avant la compétition.

Réagissez