Aspartam : que faut-il en penser ?

Encore des incertitudes

L'aspartam est un édulcorant autant à la mode que décrié. Alors, qui est-il vraiment et que faut-il en penser ? Eléments de réponses avec Dominique Poulain, diététicienne.

aspartam

Voilà des années que des produits de substitution au sucre traditionnel apparaissent sur le marché. L’aspartam, distribué en France depuis 1980, se retrouve sur tous les linéaires des supermarchés, sous forme de « sucrettes » ou de poudre blanche, dans les pots de yaourt, les sodas,…

L’aspartam, qui est-il vraiment?

L’aspartam est un édulcorant intense dont la nature physico-chimique possède un pouvoir sucrant élevé. Le sucre de cuisine (saccharose) apportent 4 kilocalories par gramme, l’ajout d’aspartam confère à l’aliment un goût sucré « agréable » pour certains, sans y ajouter des calories.

L’aspartam est un additif artificiel, constitué de deux acides aminés (phénylalanine et acide aspartique) et référencé dans l’Union Européenne par le nom de code E951.

Contrôle du poids ?

L’aspartam a la cote auprès de nombreux sportifs souhaitant contrôler leur ligne et leur chrono ! Mais, de nombreuses études montrent des résultats très mitigés quant à l’efficacité des aliments à base d’aspartam sur la perte pondérale.

Attendons

… l’espoir d’y voir plus clair dans quelques mois.

L’EFSA* et l’ANSES** doivent publier les résultats de l’évaluation complète des risques, des certitudes et des incertitudes en matière d’impact sur la santé d’ici juillet 2012.

* Agence nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, du Travail et de l’Environnement

** Autorité Européenne de Sécurité des Aliments

1 réaction à cet article

  1. ASPARTAME (E951), selon le spécialiste mondial de l’aspartame, Dr H.J. Roberts : « l’aspartame est un véritable poison ». Ce serait un produit neurotoxique pouvant provoquer plus de 92 symptômes. [Source : additifs alimentaires de Corinne Gouget aux éditions Chariots d’or.]

    Répondre

Réagissez