Le test des chaussures Salomon S-Lab Wings SG

François Xavier a testé en entrainement et en course les Salomon S-Lab Wings SG. Découvrez ses impressions après un mois d'utilisation.

Salomon S-Lab Wings SG

Le testeur : François-Xavier
Gendarme : 41 ans
Taille : 1m78
Poids : 73 kg
Pratique du running depuis 20 ans

Chronos
Semi-marathon : 1h22mn
65 km (2000m D+) des Gendarmes et des Voleurs de temps 2013 : 6h40
58 km des Gendarmes et des voleurs de temps 2014 : 6h16mn30
Eco Trail de Paris 50km : 4h02mn
Courmayeur-Champex-Chamonix 2014 : 17h53

 

Condition du test 

  • Utilisation : Environ 240 km pendant 1 mois en pratiquant 3 à 4 sorties par semaines.
  • Un trail de 24 km en compétition.

En cette période hivernale, les S-Lab Wing SG sont vraiment les bienvenues. Je vais pouvoir les tester dans les meilleures conditions. Les chemins sont bien gras après les dernières pluies de fin d’année, il faut donc une chaussure avec une bonne accroche. La dernière-née de la série S-Lab Soft Ground est plutôt sobre avec comme couleur principale, le noir. En effet, Salomon a différencié son modèle Softground (terrain gras) avec une dominante noir et son modèle terrain sec (la S-Lab Wings) avec une dominante rouge.

Passons à la pesée : En 43 1/3, elles pèsent environ 295 gr. La jeune S-Lab Wings SG perd autour de 40 grammes par rapport à son aînée, la S-Lab XT6 SG (environ 335 gr), ce qui est un sacré point fort. Ce modèle est plutôt léger pour une chaussure prévue pour des distances allant jusqu’à l’Ultra. De plus, elle dispose d’un bon amorti et d’une semelle pour terrain gras favorisant l’accroche. Son drop de 9 mm en fait une chaussure confortable et adapté à tout type de coureurs.

S-lab (2)

 

 

Quand on regarde la chaussure sur tous ses angles, la première impression, c’est qu’elle paraît fine et robuste avec en partie un mesh thermocollé, paraissant plus résistant que le mesh habituel sur les trails Salomon. Sa semelle extérieure dispose de gros crampons sur l’ensemble de sa surface disposés sous forme de chevrons. A l’arrière, une forme spéciale pour une meilleure accroche en descente.

Je les chausse et je me sens tout de suite bien, malgré la sensation de finesse au premier regard. Les S-Lab Wings Softground sont équipées des technologies EndoFit et Sensifit. Elles offrent ainsi un chaussant sans coutures qui les rendent confortables. La chaussure s’ajuste très bien aux pieds et permet à la foulée de pleinement s’exprimer. Le pied est parfaitement maintenu par le système de fermeture rapide Quicklace qui dispose d’une poche sur le dessus de la languette pour le maintenir en place pendant la course. Le serrage se fait rapidement avec ce système et le rangement est toujours aussi pratique pour les lacets.

Sur le terrain, on s’aperçoit rapidement que l’accroche est au rendez-vous. Malgré les passages difficiles dans la boue, la semelle extérieure fait parfaitement le boulot.

J’ai eu l’occasion de les tester sur un trail de 24 km, L’Hivernale à St Léger en Yvelines. Ce matin-là, il ne fallait surtout pas oublier ses chaussures de trail pour courir, car le tracé, composé principalement de chemins en forêt étaient particulièrement gras, même très gras. Un modèle Soft Ground était idéal pour éviter de trop glisser et de limiter la fatigue et les blessures. Lors de passages très humides, il fallait parfois sauter par-dessus les flaques d’eau et lors de la prise d’appui ou de la réception, la chaussure glissait mais venait rapidement se figer et prendre appui grâce aux crampons de la semelle. Je ne pouvais que constater son efficacité. Bien sûr, ça glisse quand même, mais vu le terrain, il aurait fallu des pointes de cross, et encore !  Sur le parcours et ses plus de 450 mètres de dénivelé positif et négatif, j’ai pu constater l’efficacité en descente, des crampons inversés au niveau du talon. L’emplacement des crampons inversés sur l’arrière et la partie extérieure donne une bonne accroche dans les descentes assez « raides », et vous permet de garder le contrôle.

Sur l’ensemble du test, je n’ai pas constaté d’usure prononcée des crampons ou de l’ensemble de la chaussure.

Conclusion

Les Salomon S-Lab Wings sont idéales pour tous les traileurs sur moyennes et longues distances qui s’aventurent sur des terrains techniques et meubles que ça soit en forêt ou en montagne.
C’est une chaussure conçue pour la compétition qui dispose d’une très bonne accroche, qui est confortable tout en étant légère pour son type d’utilisation. Je la conseillerais pour les coureurs réguliers à expérimentés cherchant la performance.
Côté prix, 180€, ça reste un point négatif, mais on est habitué chez Salomon…

Technologies utilisées

SensiFit : Le système Sensifit enveloppe le pied pour un maintien à la fois précis et sûr.
POCHETTE POUR LACETS : Rangement bien pratique pour le système de laçage Quickfit
Quicklace : Système de laçage simple et efficace en un seul geste. Une chaussure facile à mettre comme à retirer
Non-marking Contagrip® boue et neige : Spécifiquement utilisée en hiver, cette semelle non marquante Contagrip ne laisse aucune trace, quel que soit le terrain.
EVA moulé : L’intercalaire EVA moulé offre un meilleur amorti, plus de légèreté et de stabilité.
EVA fraisé : Offre un excellent amorti du pied.
EVA injecté.
Pellicule Profeel : Placé de façon à offrir une protection optimale sur les sentiers.
EndoFit : Manchon interne servant à maintenir le pied avec précision et à améliorer le ressenti du terrain et l’enveloppement du pied.
Chaussant racing.

La fiche technique des Salomon S-Lab Wings
Marque : Salomon
Modèle : S-Lab Wings SG
Type : Trail
Poids : 291 g en 42 2/3
Prix : 180 euros

Achetez les Salomon S-Lab Wings sur Lepape.com

 

 

2 réaction à cet article

  1. Une chaussure pour terrains humides et gras. Est-elle étanche, genre Goretex ?
    merci

    Répondre
  2. Mes SALOMON S-Lab Wings 8 ont seulement 70Km et la Semelle Contagrip (vendue résistante à l’abrasion) a été transpercé par un petit caillou !! (Pas un clou ou un objet de torture) ). Le petit trou laissé par l’extraction du caillou et certes minime mais lorsque je suis sortie par temps de pluie un sympathique floc floc émane de la chaussure…. Fragilité à cet endroit de la semelle qui semble plus molle !! pour des chaussures Ultra c’est plus que moyen!!! Chez LEPAPE.COM fin de non recevoir du service client mêmes pas de transfert vers SAV Salomon! Vu le tarif cela me reviens cher du kilomètre.

    Répondre

Réagissez