Le test de la montre GPS cardio Polar V800

Durant plus d'un mois, Pierre-Yves a testé la Polar V800. Des conclusions mi-figue mi-raisin.

polar V800

Le testeur

Pierre-Yves

Gendarme
Age : 37 ans
Taille : 1m74
Poids : 65 kg
Nombre de séances par semaine : 6

Chronos :
10 km : 32mn50
Semi-marathon : 1h12mn30s

Le déballage de la montre

Aimant les belles montres, je dois avouer que j’étais un peu déçu par le design de la Polar V800 lorsque j’ai ouvert la boîte. A ce prix, j’aurais aimé ne pas avoir uniquement une montre GPS mais aussi un modèle que je puisse porter tous les jours…
Pour ceux qui choisissent la version cardiofréquencemètre (rappel : elle est aussi vendue sans la ceinture), on trouve aussi dans la boîte la ceinture cardiofréquencemètre ainsi que le câble USB pour recharger la montre. Je remarque tout de suite qu’il manque une prise secteur pour recharger la montre. C’est dommage car on a pas toujours un ordinateur à portée de main….

Restait à mettre la montre au poignet. Le mien étant plutôt fin, c’est un bon test. Il se règle parfaitement grâce à son bracelet aux multiples réglages.

Un petit tour de la montre

On trouve cinq boutons relativement discrets et antidérapants.
Trois boutons de droite : deux servent à dérouler le menu, le troisième (en rouge) à enclencher le chrono.
Deux boutons de gauche : un pour rétro-éclairer la montre, l’autre pour revenir en arrière dans le menu déroulant.

  • Les différents menus 

1. Favorites : Je suis toujours à la recherche de l’utilité de ce menu…

2. Timers : Il sert de compte à rebours

3. Test : Ici différents tests vous sont proposés. En fonction des tests choisis, la montre vous calcule directement votre VO2 max’ afin d’en déduire votre VMA.
Concept plutôt intéressant sauf que me concernant, la VMA trouvée par la montre est bien différente que celle faite en laboratoire à l’INSEP au mois de février 2014 lors d’un test sur tapis (voir l’article compte rendu du test).

4. Setting : Ce menu permet de paramétrer différentes options de la montre (date heures, alarme…) ainsi que les données personnelles de l’utilisateur.

5. Status : Dans ce mode, vous retrouverez des données générales sur votre entrainement (nombre de calories brûlées par exemple).

6. Date : Option très intéressante dans ce menu car vous pouvez voir le détails de vos séance au jour le jour (km parcourus, vitesse, altitude, rythme cardiaque, type de travail effectué…).
A noter que la montre calcule automatiquement le temps de repos que vous devez prendre après une séance, ce calcul est fait en fonction de l’intensité de votre entraînement.

  • Le test en course

Comme toute montre GPS avant la mise en route du chrono, j’effectue une recherche GPS. Par temps ensoleillé, il me faudra moins de 5 secondes avant de capter le signal et de partir pour mon footing.
Toutefois, il faudra parfois une bonne minute avant que la montre ne capte le GPS mais cela reste un temps raisonnable. Enfin, attention si vous avez fait plus de 100 km par rapport à la dernière séance, le GPS mettra un peu plus de temps à vous trouver ce qui là aussi est normal par rapport à de nombreuses montres.

Une multitude d’informations durant l’effort

Une fois le chrono enclenché, vous avez accès à cinq écrans qui vous donnent des informations précises sur votre activité et Il est très simple de passer d’un écran à l’autre.

  • Ecran 1

– Distance parcourue
– Vitesse de déplacement
– Chronomètre
– Rythme cardiaque

  • Ecran 2

– Chronomètre
– Zone de travail en fonction de votre rythme cardiaque (5 zones de travail)

  • Ecran 3

– Altitude
– Chronomètre

  • Ecran 4

– Heure
– Chronomètre total
– Dernier tour

  • Ecran 5

– Vitesse instantanée
– Vitesse moyenne
– Distance

A noter une option qui plaira plus particulièrement au triathlète : vous pouvez avoir toutes les informations pour chacune de vos disciplines mais aussi les temps des transitions. Vous pouvez aussi modifier les informations sur les écrans et le nombre d’informations par écran via le Polarflow qui permet de synchroniser votre montre avec votre ordinateur.

Un véritable entraîneur autour du poignet 

La séance terminée et enregistrée, vous avez accès à de nombreuses données. En plus d’un récapitulatif complet de votre sortie, la Polar V800 vous indique quels types d’entraînement vous venez d’effectuer (endurance, seuil…) ainsi que le temps de récupération nécessaire avant votre prochaine séance. La fonction retour à la position de départ est toujours aussi appréciable.

L’autonomie

Une question importante. Rien à dire, j’ai constaté que la montre bénéficiait d’une très grosse autonomie. Je l’ai ainsi portée durant 6 jours avec 6 séances d’entrainement sans la recharger une seule fois. Attention, la montre fait aussi office de traqueur d’activité (mais les informations ne seront visibles que sur votre téléphone) donc si vous la portez en permanence vous ne pourrez pas tenir une semaine surtout si vous faites des séances d’entraînement en plus. En usage uniquement à l’entraînement, vous tiendrez entre 12 et 14 heures. Polar annonce 50 heures en mettant la mesure en minutes mais je n’ai pas testée.

Polarflow

Pour changer la langue de la montre, il est important d’installer le Polarflow. Vous pourrez ainsi bénéficier des mises à jour de la montre. Si vous avez un iPhone, vous pourrez aussi coupler votre montre avec votre smartphone (mais attention pas de programmation depuis le téléphone sauf si vous passez par le Polarflow depuis votre téléphone puis faites une synchronisation). C’est aussi dans cet espace que vous pourrez programmer vos séances. Eh oui, pour exploiter la montre au maximum, il est nécessaire de passer par votre PC (comme pour beaucoup de modèles actuels quelle que soit la marque). Il est important d’y consacrer du temps car c’est en vous connectant que vous pourrez programmer des séances spécifiques, des itinéraires ou encore analyser et conserver l’historique de vos séances. Personnellement je trouve dommage qu’aucune programmation ne soit possible depuis la montre car de fait il est impossible d’improviser une séance sauf à se passer des atouts d’une programmation.

Conclusion

Même si cette montre reste un peu onéreuse, elle saura satisfaire parfaitement de nombreux sportifs et plus particulièrement les triathlètes adeptes de la technologie et des données en tout genre.

Anecdote : j’ai testé la montre en saut en parachute et les données sont un peu aléatoires… Alors méfiance au niveau des altitudes annoncées.

GPS : La comparaison fut faite avec une autre montre GPS (Garmin 610) et sur une distance totale de 20 km, nous avions 400 mètres d’écart mais quelle était la distance exacte ? Difficile de le dire à 400 mètres prêts car nous n’avons aucun outil de mesure parfait !

plus

Temps de récupération utile avant une prochaine séance
Grosse autonomie
Prise en main facile
Bel écran avec bonne visibilité des informations

 

moins

L’impossibilité de programmer depuis la montre

 

  • La fiche technique de la montre Polar V800

Utilisateurs  : Sportifs de tous niveaux pratiquant tous types de sports. Cible particulièrement visée : triathlètes
Caractéristiques : Montre à écran LCD monochrome 128×128. Standards de communication USB ou Bluetooth Smart pour le transfert de données, et Bluetooth Smart pour les capteurs.
Poids: 79 grammes.
Couleurs : Bleu/rouge ou noir (modèle testé)
Fonctions : Capteurs GPS, accéléromètre, altimètre barométrique, température. A noter que le GPS fonctionne pour la nage en eau libre et que le capteur de fréquence cardiaque fonctionne dans l’eau. Toutefois, pas de possibilité d’utiliser en piscine autre chose que le chrono standard.
Possibilité de coupler avec des capteurs externe : fréquence cardiaque, capteur de foulée, capteur de cadence et vitesse (vélo), capteur de puissance (vélo).
Étanchéité : 30 mètres.
Autonomie : Environ 14 heures en utilisation normale, 50 heures en utilisation GPS « éco », et 30 jours en mode veille.
Mise à jour via l’application Polarflow via Mac ou PC.
Traqueur d’activité avec analyse d’activité 24/24 (nombre de pas, mouvements).

Polarflow : compatible avec Mac OS X 10.6, OS X 10.7, OS X 10.8 et versions ultérieures. Windows XP, Windows 7 , Windows 8.
Polarflowmobile : lPhone 4S et ultérieur et Samsung Galaxy S4

Prix : 449 € avec ceinture cardiaque – 399 € sans ceinture cardiaque.

Acheter la Polar V800 sur lepape.com

Quelques photos du test

 

25 réaction à cet article

  1. montre avec peu d intérêts pour ceux qui utilisent les capteurs a la norme ant+

    Répondre
  2. Entièrement d’accord ! J’ai une RC3 GPS tour de France avec ceinture , très déçu , au final ! Le signal GPS n’en fait qu’à sa tête ! Au même endroit de départ , il met parfois 10s rarement , généralement 4 – 5 mn , et parfois ne trouve jamais le signal ! Mon Samsung S4 mini a déjà le signal GPS même à l’intérieur et les différentes applications disponibles font déjà du mal à ces montres ! On peut y adjoindre pas mal de capteur ceinture , cadence ….. !
    Certes , cette montre à des atouts mais vous trouvez un Motorola Moto G 4G avec une ceinture cardio derniére génération pour 250€ !

    Répondre
    • Bonjour ,
      J’ai un moto G4g , par contre ma ceinture cardio n’arrive pas a se connecter , quelle est compatible avec .
      Merci de votre réponse

      Répondre
  3. Le v800 est simplement le meilleur cardio et de loin qu’il m’ait été donne d’utiliser les quinze dernières années. Je cherche encore a le prendre en défaut :-)

    Répondre
    • je possède une V800 neuf sa fait 5 mois et actuellement elle déconne, elle pend du temps pour la synchronisation, elle passe tout la jouée brancher pour recharge la battre et a la fin elle indique batterie faible 9%, et actuellement je suis a l’étrange ou il n’a pas du service technique POLAR

      Répondre
  4. Vraiment dommage qu’une connexion Internet soit nécessaire pour l’utiliser. Hormis la RS800CX, est ce que chez la concurrence il reste un modèle qui ne nécessite pas Internet pour programmer puis récupérer les données des séances ?

    Répondre
    • Bonjour
      Chez Garmin vous avez encore des modèles où vous pouvez programmer et lire vos données depuis la montre. Par exemple les modèles 910, 220, 620 et fenix 2.
      Cordialement

      Répondre
    • Bonjour,

      Sauf erreur, une connexion internet est utilisée uniquement pour mettre à jour le firmware de la montre, et si c’est nécessaire.
      Une connexion via un PC suffit pour programmer cette V800.

      Répondre
  5. Attention après contact avec Polar France le mode GPS eco semble très limite en terme de fonctionnalités disponibles. La vitesse et l allure ne sont pas disponibles, un gros problème pour les trailers pour le moment si une mise a jour prochaine ne résout pas le problème

    Répondre
    • Bonjour
      Voilà un retour de la marque très étonnant ! Vous recherchez quelles informations car la montre donne bien la vitesse et l’allure sur votre séance ? Et affiche en temps réel les informations.
      Pour ceux et celles qui investissent dans une Polar V800, avant toute chose faites une mise à jour de la montre afin de pouvoir avoir tous les paramètres et faire la configuration qui vous convient le mieux.

      Répondre
  6. Est ce que cette montre est fiable au niveau cyclisme ? Peut on garder les capteurs de l’ancienne RS800CX ou faut il en changer pour que ça fonctionne avec toutes les infos optimums

    Répondre
  7. Pour ma part, la V800 est une vraie réussite de Polar. Je ne la quitte plus :-)

    Répondre
  8. Bonjour,
    Je suis dans l’expectative…. Je viens d’offrir une Garmin 620 à mon associé et pour le coup, je me voyais bien avec la V800… Un comparatif?

    Répondre
    • Bonjour
      Attention la Garmin 620 est une montre de running avec une autonomie inférieure à 10 heures (aucune fonction multisport). La Polar V800 est une montre multisport avec une autonomie entre 20 et 50 h en fonction du paramétrage et elle possède un altimètre barométrique. Les comparer est donc impossible car elles ne visent pas la même cible.
      Bon courage pour votre choix !

      Répondre
  9. Bonjour,
    Peut on programmer des séances basées sur la vitesse: type séance spécifique ou fractionné, à savoir que la montre bip quand on passe au dessus ou en dessous d’un intervalle de vitesse choisi?
    J’ai une RS800CX et je me sers beaucoup de cette fonction

    Répondre
  10. Bonjour , je possède moi aussi cette montre pour remplacer mon F305 qui donnait des signes de faiblesse….. J ai noté des choses qui sont une régression par rapport au F305 . Le dernier tour correspond à un lap manuel. Le tour auto activé sera bien comptabilisé mais affiché que 10 secondes ….. Durant une course ou un entrainement c est pas top. Le mode éco est vraiment nul car inexploitable pour s entrainer sur le long. Le heartouch qui permet en amenant la montre vers le capteur cardio permet de voir s afficher le dernier tour mais seulement si vous avez fait un lap manuel ( encore une fois ) .Le retour au point de départ n est pas top non plus . Il faut au préalable démarrer le chrono pour après appuyer sur le bouton Light et choisir votre position de départ . Vous perdez 30 secondes. Par contre la navigation pour revenir au point de départ est assez claire. L écran est super lisible même pour les taupes comme moi qui courent encore sans lunettes . J espère que les mises à jours à venir vont combler ces lacunes. La qualité est bien meilleure que mon Garmin F305 .

    Répondre
  11. Très déçu et je regrette mon 910…
    -Aucune possibilité d’extraire les données, amateur de Strava par ex, passez votre chemin!
    -Soft pas prêt: fonction comptage de longueur de natation OUT.
    -Tjs soft pas prêt: application flow (Androïd) non compatible.
    -Nombreux bugs: en mode triathlon si trop de temps à appuyer sur START (briefing qui s’éternise par ex), elle passe en mode « classique », résultat transition foirée, obligé d’enregistrer la natation pour ensuite démarrer le cyclisme…
    -Une fois sur deux au démarrage l’altitude est en recherche, si on passe en calibrage manuel, elle plante, obligé de faire un reset…
    -L’écran brillant est sujet aux reflets…

    Les bons points sont le design qui passe relativement bien en montre (plus qu’un 910), l’autonomie est respectée et le GPS capte vite…

    Répondre
  12. acheté le V800 et très déçu:
    le V800 possède un baromètre, pourquoi pas d’accès à ses données,
    hors enregistrement d’activité? on pourrait avoir: altitude, calibrage
    altitude,D+,D-, pression atmosphérique, pression atmosphérique au niveau
    de la mer (pour les prévisions météo). Manque juste le raccourci
    adéquat…
    Idem pour la position, on devrait pouvoir l’obtenir hors enregistrement
    d’activité, et en UTM comme sur les cartes IGN….
    La fonction « retour vol d’oiseau » est parfaite pour les oiseaux, pas pour
    les humains! Le 800 enregistre la trace, une simple fonction « inverser la
    trace » permettrait un retour sur ses traces, c’est préférable dans de
    nombreux milieux et dans de nombreuses circonstances.
    3 fonctions qui relèvent de l’affichage plus que d’une modification de la
    montre, et qui rendrait la 800 utilisable en rando et montagne.
    Quand à polar flow c’est déprimant: il faut tout re-synchroniser à
    chaque envoi de données exercices, donc attendre, puis attendre que polar
    flow s’ouvre, puis attendre le chargement à chaque changement de page,
    tout ça en ayant perdu la plupart des fonctions et possibilité de Polar
    Pro Trainer 5 qui fonctionne à merveille, et sans connexion obligatoire à
    internet…un désastre.

    Répondre
  13. Bonjour,
    Est-il possible d’afficher la vitesse max?
    Et est-elle étanche à l’eau de mer ?

    Répondre
  14. Bonjour à tous,

    Quelqu’un pourrait me donner les dimension de l’écran: L*l*h?

    Merci

    Répondre

Réagissez