Le test de la Mizuno Wave Sayonara 2

Ancien pistard et adepte des courses courtes (et rapides), Laurent Vantyghem a testé durant deux mois les Mizuno Wave Sayonara 2. Son verdict.

Mizuno Wave Sayonara 2

Le testeur

Laurent Vantyghem

Age : 32 ans
Taille : 1m85
Poids : 68 kg

Type :Coureur régulier
Pratique de la course à pied sur piste et sur route depuis 15 ans.

Ses courses
10 km de Joinville, 10 km de Templeuve,10 km de Polytechnique, 5 Km Odyssea

Conditions du test 

J’ai testé la Mizuno Wave Sayonara 2 lors de séances de fractionné et de train sur bitume et chemin stabilisé dans le bois de Vincennes ainsi qu’en compétition aux mois de septembre et d’octobre 2014.

Le test 

Contrairement à la plupart des flat racer (entendez pas là, chaussures minimalistes), la Mizuno Wave Sayonara 2 chausse grand et s’avère plutôt large sur l’avant pied (prévoir une demie pointure de moins que chez la plupart des équipementiers). Si le chaussant permet un excellent maintien du tendon d’Achille et du coup de pied, les pieds les plus fins peuvent donc chasser un peu sur l’avant voir chauffer sur les distances supérieurs au semi.

En course la Mizuno Wave Sayonara 2 est particulièrement dynamique : le faible drop apporte de très bonnes sensations sans pour autant être inconfortable sur les fins de sorties au train.

Malgré son profil de flat racer épurée, la Mizuno Wave Sayonara 2  est déroutante de stabilité, point généralement faible de ce type de modèle. Aucune torsion de la cheville en deux mois d’utilisation malgré une utilisation souvent à la nuit tombée, une cheville droite hyperflexe, une foulée hypersupinatrice et très avant pied, rendant mon déroulé du pied pour le moins parcellaire.

Bien qu’allégée, la Mizuno Wave Sayonara 2 s’avère très robuste, l’usure prématurée sur l’avant extérieur du pied n’a d’autre cause que mon hypersupination.

Les plus

Dynamisme
Stabilité

  • Les technologies

Wave : plaque pebax permettant d’absorber l’onde de choc et de stabiliser la chaussure

U4ic : matière utilisée au niveau de la semelle qui se distingue par sa durabilité et sa légèreté

G3 : composé de la semelle extérieure apportant une meilleure traction

X10 : caoutchouc en carbone augmentant la résistance à l’abrasion de la semelle extérieure

 

  • La fiche technique des Brooks ASR 11 GTX 

Marque : Mizuno
Modèle : Sayonara 2
Type d’utilisation : entrainement rapide et competition
Poids : 230 g en 42,5
Type de foulée : universelle

Prix : 125 euros

Acheter les Mizuno Wave Sayonara 2 sur lepape.com

Quelques photos

1 réaction à cet article

  1. Salut

    Excellente chaussure, rapide et confortable, qui m’a permis grâce à son drop plus bas que la moyenne d’effacer les douleurs que j’avais au dos et aux genoux quand je courais avec des chaussures à drop élevé.

    Par contre, la chaussure se dégrade très vite, je n’ai pas atteint 500 km avant que le dessous (partie noire rapportée sous la semelle) ne se décolle, je m’étais aventuré sur des chemins avec des pierres et des routes gravillonnées. Donc il faudrait rester sur de l’asphalte super lisse…

    Je ne sais pas si la version 3 a gardé le faible drop et a été dotée d’une semelle plus durable.

    Lionnel

    Répondre

Réagissez