Bien préparer son sac de course

Pour courir l'esprit léger !

Préparer son sac à dos pour une course ne peut pas s'improviser ! Pour éviter les mauvaises surprises le jour J, mieux vaut s'y prendre à l'avance. Sébastien Chaigneau, spécialiste trail, vous donne de précieux conseils.

Trail long

En matière de sac de course, chacun est différent et on a tous nos « petits trucs ». Mais je peux tout de même vous donner des conseils très simples.

Premièrement, faites très attention au matériel obligatoire. Si par malheur il vous manquait quelque chose le jour de l’épreuve et que ce quelque chose soit éliminatoire… En effet, sur les courses plus ou moins longues, les organisateurs prennent de plus en plus conscience de plusieurs paramètres. Entre autres, malgré le fait que ce soit de la course nature, la montagne est un endroit où l’on prend des risques. De ce fait, les organisateurs ont tous eu la même réflexion et imposent du matériel obligatoire… plus ou moins utile et plus ou moins à bon escient.
Pensez à l’utilité de chacun des produits que l’on vous demande, et dans quel cas potentiel vous serez amenés à les utiliser.

Ensuite, établissez un ordre de priorité, que vous allez respecter par rapport au matériel obligatoire mais aussi par rapport au fait que l’on puise le contrôler durant l’épreuve. Il va donc falloir le placer de manière très judicieuse.

Réfléchissez ensuite à la mise en place dans votre sac de votre matériel plus personnel. Il s’agit de ce matériel vous allez vouloir utiliser pendant l’épreuve et qui sera placé sur le haut de votre sac pour être à portée de mains.

Votre choix en termes d’hydratation durant l’épreuve sera aussi très important pour la mise en place de votre sac. Pourquoi, me direz-vous ? Hé bien tout simplement parce que si vous utilisez une poche à eau et qu’à chaque ravitaillement vous devez sortir l’ensemble de votre matériel obligatoire pour remplir et remettre en place votre réservoir, c’est un choix qui ne va pas forcément rentabiliser votre organisation de sac… Vérifiez donc bien sur le plan et les infos de votre épreuve le nombre de ravitaillements et les distances les séparant. Vous pourrez ainsi déterminer quel choix (la poche ou le bidon) est le plus judicieux…

Ceci étant fait, vous pourrez mettre en place votre sac et organiser votre épreuve.

Pensez enfin à une chose importante : les sorties d’entraînement sont là pour tester vos différentes organisations. Le temps de course, lui, n’est pas un temps d’essais. Vous ne devez avoir à penser qu’à la course, et à rien d’autre.

Lire aussi :
Trail : comment bien choisir son sac à dos
Sac à dos bien chargé, confort de course assuré

Réagissez