Le vélo d’appartement : « le plus » de la course à pied

L'entraînement sur un vélo d'appartement peut-il remplacer une séance de course à pied ? Notre entraîneur, répond.

Vélo d'appartement

Question : je pratique la course a pied depuis seulement un an, j’ai 51 ans, je souhaiterai savoir si je peu dans un plan d’entraînement apporté les modifications suivantes : Je voudrais inclure ou remplacer des parties course à pied par du ‘vélo’ (j’ai entre autre un home-trainer Tacx Fortuis), donc puis je faire des séances d’interval-training (fractionné), et également remplacé les sorties courtes (3 à 5 km) par une séance home-trainer. Mon objectif, en plus de Paris -Versailles (1h28’ en 2010), est de faire un semi marathon. Je plafonne à 11km/h, je voudrais bien pouvoir augmenter ma vitesse ! Merci Alain

Il est toujours délicat de vouloir modifier un plan d’entraînement car cela  risque de rompre son équilibre. Dans un plan, les séances se programment et s’articulent les unes par rapport aux autres. Vouloir supprimer une séance pour la remplacer par une autre activité doit donc rester ponctuel.

Les coureurs souhaitent souvent remplacer certaines séances de course à pied par du vélo que ce soit en extérieur ou comme vous en intérieur. Sollicitant les mêmes capacités cardiovasculaires, le vélo se différencie pourtant de la course à pied dans  la réalisation du geste. Dans un cas, le mouvement des jambes est circulaire et le poids du corps « porté » par le vélo. Dans l’autre cas, il s’agit d’un mouvement de « poussée » avec en plus pour obligation de supporter le poids du corps. Les contraintes biomécaniques ne sont donc pas les mêmes.

Seules la réalisation et la répétition des gestes à l’entraînement, permet à tout sportif d’être efficace – et donc économe. De fait, si un coureur veut progresser en course à pied, il faut qu’il réalise ses efforts avec un geste très proche de celui de la course. Et pour cela, rien de plus efficace que de courir…

Cependant, le vélo peut être un excellent complément à la pratique de la course à pied, notamment en période de récupération, de blessure ou chez le coureur fragile musculairement. Il permet d’entretenir les qualités cardiovasculaires tout en préservant l’appareil locomoteur. Il peut aussi être utilisé dans le cadre d’un travail de renforcement musculaire.

Si vous désirez vraiment inclure du vélo dans votre entrainement, il est préférable de procéder de la manière suivante. Choisir un plan d’entrainement en fonction d’un nombre de séances « fixe » que vous consacrerez à la course à pied. Ensuite selon vos disponibilités et vos envies, vous pourrez ajouter une sortie vélo ou une séance avec appareils cardiovasculaires, sans que cela se fasse au détriment de la course à pied.

Conclusion

Le vélo peut être une excellente activité complémentaire.

Mais pour progresser en course à pied, rien de plus efficace que de courir…

1 réaction à cet article

  1. Gilles a dit : « Choisir un plan d’entrainement en fonction d’un nombre de séances « fixe » que vous consacrerez à la course à pied. Ensuite selon vos disponibilités et vos envies, vous pourrez ajouter une sortie vélo ou une séance avec appareils cardiovasculaires, sans que cela se fasse au détriment de la course à pied. »

    C’est exactement comme cela que j’utilise le vélo qu’il soit extérieur ou intérieur.

    Répondre

Réagissez