Crédits photo : sittithat tangwitthayaphum

Hyperuricémie chez le sportif : la goutte de trop ?

Crise de goutte : nous avons tous la représentation associée d’une personne de forte corpulence buvant et mangeant trop, du « podagre*, impotent, usé de plaisirs et de jouissances », (J-J Rousseau, Les Confessions.)
Mais, contre toute attente, elle peut aussi toucher les sportifs et fait toujours autant souffrir. Pourquoi ?