Courir pour être mieux dans sa tête !

La course à pied est l'un des meilleurs médicaments connus

Pour lutter contre la dépression, la pratique du running est d'une grande aide

Courir contre la dépression

Question : j’ai un problème de dépression récurrente, la seule chose qui me stabilise réellement c’est le Running . Je suis passé à deux séances par jour, respectivement d’une demi-heure chacune le matin et le soir. Cela me permet d’évacuer mon stress. Je voulais savoir si à long terme, il pouvait être néfaste de faire autant de séance. Est-ce qu’une heure de footing par jour est excessif ?

La réponse de Yannick Guillodo, expert médecin

Vous évoquez l’apport du sport comme traitement ou  aide thérapeutique face à un problème de santé. Le sport est certainement l’un des meilleurs médicaments connus ; il existe de nombreuses études médicales qui montrent que le sport, pratiqué d’une façon régulière, améliore l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, …. De plus, il existe moins de cancers, notamment du sein, dans la population sportive.

Chez vous, il s’agit de stress, d’angoisse, de dépression. Là encore, bien qu’il soit plus difficile de le démontrer, le sport est d’une grande aide.

Quelle est la bonne dose thérapeutique ? Pour les maladies cardio-vasculaires (tension artérielle, cholestérol) il a été montré qu’il faut au minimum 30 minutes d’activité physique par jour. A cette dose, vous avez l’effet thérapeutique efficace. C’est la dose minimum. Si vous faites une  heure d’activité sportive, par jour, c’est également très bien.

Toute la difficulté est de faire une « dose sportive » adaptée à soi-même. Car, comme vous le signalez, il ne faut pas tomber dans l’excès. L’excès n’apportera pas plus d’effet positif et pourrait entraîner des effets négatifs. Ces inconvénients seraient la fatigue qui peut entraîner, en autre,  de nombreuses pathologies de surmenage (tendinopathie, périostite, …). Il n’existe pas de  « dose sportive » idéale et unique pour tout le monde.

Lorsque l’on augmente ses doses d’entraînement, il faut le faire d’une façon progressive, c’est capital. Il faut savoir s’écouter et respecter ses sensations, pour bien adapter sa pratique sportive. Il faut apprendre à faire des breaks. Je vous conseille de poursuivre votre entraînement tel qu’il est (2 fois 30 minutes par jour) mais de faire une pause tous les 20 jours. Cette pause sera de 5 à 7 jours et sera relative (faites du vélo ou de la natation mais très « cool », de la musculation douce).

Faites également un contrôle annuel de santé, en précisant à votre médecin votre activité sportive.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo :vous aussi posez votre question à notre médecin

Réagissez