Tendinopathie du genou qui ne passe pas…

Bonjour.

J’ai 38 ans sportif, j’ai été opéré du LCA en avril 2011, l’opération et la rééducation se sont bien déroulées. J’ai repris la course normalement et au mois de novembre, je pouvais recourir 10 km sans souci. Au mois de décembre, j’ai voulu reprendre mon sport à savoir le basket par des entraînements individuels sans contact et là, au bout de 3 séances cumulées avec footing dans la semaine, j’ai ressenti des douleurs sur la face externe du genou gauche opéré. Mon chirurgien m’a diagnostiqué une tendinopathie. Après 6 semaines d’arrêt conjuguées à des anti-inflamatoires et séances de kiné, j’allais mieux tout en ressentant une légère gène. J’ai repris la course de façon progressive. La douleur, comme je vous le disais, est supportable mais je ressens une gêne : une inflammation. Il m’est difficile de me relever quand je suis accroupis. Je suis allé voir un médecin du sport qui m’ a assuré que c’est un problème de ménisque nécessitant un arrêt de 2 mois de la CAP et que tout rentrera dans l’ordre par la suite. Là ça fait déjà 1 mois la géne est moins pesante mais persistante, je ne fais plus que du vélo mais je suis dans l’expectative, j’ai peur de devoir passer sur « le billard ». Dois-je passer une IRM ? J’aimerai connaitre votre avis, d’avance merci

La réponse de Dr Guillodo, médecin du sport

Vous avez donc fait une entorse grave du genou avec une lésion du pivot central : le ligament croisé antérieur (LCA). Cette lésion du pivot central n’est pas obligatoirement chirurgicale, notamment à votre âge. Un traitement fonctionnel par rééducation intensive aurait peut-être suffi à stabiliser votre genou. Car le seul but du traitement (fonctionnel ou chirurgical) est de stabiliser l’articulation et d’éviter de nouveaux accidents d’instabilité. Mais je le répète, certains sportifs  ont un genou stable malgré une lésion du ligament croisé antérieur. Tous les médecins du sport ont des patients (10 à 20 % des cas) qui ont repris le sport, au même niveau que lors de la blessure, sans chirurgie, après une lésion du LCA.

Bref, vous avez vu un chirurgien qui a préféré vous opérer. Compte tenu des suites qui ne sont pas très bonnes chez vous, il faut se poser plusieurs questions :

  • Aviez-vous, initialement, d’autres lésions que celle du ligament croisé ? Je pense notamment aux lésions méniscales, aux lésions cartilagineuses,…Q
  • Quel type de chirurgie avez-vous eu ? Il existe plusieurs façons de reconstituer un ligament croisé antérieur.
  • Est-ce que votre genou gonfle à l’effort ? Si oui, il s’agit d’une pathologie intra articulaire (cartilage, ménisque) et non tendineuse (péri articulaire).

La douleur externe, d’un genou opéré, est plus en faveur d’un problème articulaire que d’un problème péri articulaire : donc d’une origine type ménisque externe. Ceci est d’autant plus vrai que la douleur s’est déclarée lorsque vous avez commencé des sports en pivot (basket).

S’il s’agit d’une pathologie du ménisque externe (ce que je suppose), il ne faut pas penser à une nouvelle chirurgie, qui serait dévastatrice pour votre genou (comme on dit dans notre jargon : « il vaut mieux un mauvais pneu que pas de pneu du tout »). Donc laissons le ménisque externe en paix, même s’il est abimé. L’IRM ne sert à rien pour le moment.

Mon conseil est le suivant : faites du vélo pendant encore un mois, sans aucune modération. Ensuite, reprenez la course à pied, dans l’axe, progressivement et abandonnez, pour le moment, les sports de pivot (basket, hand, foot) qui sont à risque pour ce genou, même opéré.

La patience est souvent nécessaire et la nature « répare » parfois les lésions, mieux que les médecins et les chirurgiens …  Avec le temps, votre ménisque externe va peut-être ne plus vous faire souffrir et remplir son rôle qui est d’amortir et de répartir les charges, sur votre genou.

Il faut parfois faire le deuil (plus ou moins définitif) des sports  inadaptés à la pathologie. Les sports de pivot me semblent, pour le moment, compte tenu de votre douleur, déconseillés.

Une réponse à la question

  1. merci pour votre réponse pour info j’ai subit un kenneth jones en 2011, autre info j’ai passé une irm en mai qui n’a rien décelé si ce n’est une usure à priori normale(ms beaucoup d’artefact donc visibilité réduite), ma douleur relative car trés supportable aprés avoir attendu 16 semaines sans course était plus situé sur le début du tibia,je viens de recourir 3 fois 15 mn en 10 jours, j’ai courru hier pas de douleur mais la géne revient , par contre jamais mon genou n’a gonflé ni avant les 3 mois d’attente ni maintenant pensez- vous que c’était une douleur intra articulaire? d’avance merci cordialement

    Répondre
  2. merci pour votre message qui est parfaitement clair j’ai été opéré d’un kenneth jones en avril 2011 , mon genou n’a jamais gonflé et j’ai passé une IRM qui n’ a rien décélè ( ms beaucoup d’artefacts donc au niveau de la visibilité on ne peut pas etre sur à cent pour cent) si ce n’est une ususre normale je cousr désormais 30 mn 2 à 3 fois par semaine il n’ya pas de douleur mais une géne , j’augmente progressivement au fil des semaines le temps de course , je dois passer mon brevet d’état de basket cette année( et je serai évalué sur un thémé pratique)oy ,j ‘ai bien conscience qu’une pratique régulière du basket semble délicate mais mon chirurgien comme le médecin du sport aprés diagnostic m’ont conseillés d’essayer aprés avoir repris une bonne condition physique ( le médecin du sport pense que j’ai un léger épanchement) je n’ai pas envie d’aggraver mon cas car les sensations à la course sont meilleures( je cours avec une genouillère de soutien et j’ai l’impression d’etre plus en confort) à la lumière de ces nouelles infos que me conseillez vous d’avance merci

    Répondre

Réagissez