Sur un marathon, est-il conseillé de prendre son camelbak ?

Bonjour, j’ai 42 ans et je pratique la CAP depuis 3 ans (et le VTT depuis 20ans). J’ai participé à différents trails jusqu’à 30km maxi.
Habitué à courir avec mon sac, dès que je dépasse les 20km, je suis curieux de voir si peu de personne utiliser des sacs ou porte-bidon lors de course sur route.
Je pense malgré tout utiliser mon camelbak lors de mon premier marathon en avril prochain.
Qu’en pensez-vous ?

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    un grand nombre de coureurs n’utilisent pas de sacs ou de porte-bidon sur les courses sur route car les ravitaillements sont plus nombreux que sur les trails et proposent systématiquement de l’eau. De plus, le rythme de course est généralement plus élevé et il est plus confortable de courir sans sac.

    Ceci étant dit, Libre à vous de courir avec votre camelbak, c’est vraiment une question d’encombrement et de gêne.

    Sportivement

    Répondre
  2. J’ai 40 ans et je pratique régulièrement le Trail. En ce qui me concerne j’ai toujours un camelbak y compris pour mon premier marathon l’an dernier et pour mon premier 10km sur route il y a 2 mois ! :-) Evidemment il ne faut pas le remplir entièrement, juste quelques gorgées pour le principe et pour ne pas avoir l’impression de partir tout nu.

    Répondre
  3. La ceinture avec deux flasques (petits bidons) ou un porte bidon simple permet d’avoir tjs de quoi boire sur soit sans la gene du sac.

    Répondre
  4. bonsoir, 54 ans –8 marathons –je vais préparer caen le 13/06 –en ce qui me concerne jamais de camelbak ,je conseil plus la ceinture avec 2 petits bidons pour éviter le 1er ravitaillement ou généralement ça bouchonne , en plus on peu y mettre 2/3 gels ! sur route les ravitaillements sont tous les 5km généralement et permettent un bref arrêt ! ce qui est conseillé aussi. Pour moi étant en débardeur j’ai peur aux échauffements et à la gène . Mais cependant quelques coureurs ont le camelbak ! s’ils se trouvent à l aise ! par contre j’ai entendu sur des arrivées des porteurs de camelbak qui s’en plaignaient !
    bon courage à tous sportivement
    JB

    Répondre
  5. Franchement tout dépend de l’emplacement des trails, sur Paris il y aura forcement du ravitaillement, mais si on sort plus loin c’est conseillé de porter son eau mais comme @Christophe il y a des ceintures plus facile à porter que le camelbak!
    Bon courage pour la suite

    Répondre
  6. Michelle ,
    Fabrice demandais pour un marathon ! par pour un trail ! d ou mon avis !
    sportivement

    Répondre
    • Tu a tout a fait raison je viens de relire le mot de Fabrice, merci et pour ta vigilance et pour ton retour, avec du recule et votre expérience je crois que je vais me rangé de votre côté :-)
      Merci et bonne journée

      Répondre
  7. à mon avis, le camelbak n’est vraiment pas nécessaire, ravitaillement tous les 5 km plus épongeage et si nécessaire poste de sécurité possédant aussi de l’eau et tout ce qu’il faut.
    je pense que ce serait plus encombrant pour toi et aussi pour ceux qui seront près de toi, tu es peut-être habituée au bruit de l’eau qui se balance mais lorsque tu retrouves les mêmes personnes sur 42 km, ça peut déranger aussi ton entourage, en 88, j’ai eu le malheur de me retrouver près d’un gars qui avait accroché toutes ses breloques sur le sac, je ne t’explique pas la galère mais de toute façon, tu seras bien plus à l’aise sans, sportivement

    Répondre

Réagissez