Le test de la montre GPS Suunto Ambit 2R

Après avoir testé le modèle Ambit 2, Aurélien s'est penché sur un autre produit de la gamme Suunto : la montre GPS Ambit 2R HR. Son retour après un mois d'utilisation.

Ambit2R-white-HR_0

Le testeur

Aurélien
33 ans
Gendarme

Taille : 1m75
Poids : 69kg

Pratique du running depuis 4 ans
6 à 8 entraînements par semaine en fonction des objectifs pour un peu plus de 100 km hebdomadaire

Chronos :
10 km : 32 mn30
Semi-marathon : 1h13
Marathon : 2h39mn11s

Les conditions du test 

J’ai porté cette montre au quotidien et l’ai utilisée durant 28 jours, en course à pied et en randonnée. Au total, elle a fonctionné durant 16 heures pour une distance parcourue de 215 kilomètres. Je l’avais notamment au poignet lors du marathon de Paris 2014 (voir le récit de course de notre testeur), sur lequel elle a mesuré 42,52 kilomètres.

Le test

  • Présentation

Avec l’Ambit 2R, Suunto sort une montre destinée aux coureurs à pied. Elle reprend la base de l’Ambit 2 (voir le test de ce modèle) en réduisant le nombre de fonctions. Elle part donc en théorie avec une base solide. L’avantage principal est son prix – 299€ – soit un tiers de moins que l’Ambit 2 (495€). Elle devient beaucoup plus accessible, tout en concernant une majorité de pratiquants.

L’Ambit 2R perd les fonctions multisports et natation mais garde les possibilités outdoor. C’est une montre qui peut se porter au quotidien. Elle sera donc un outil idéal pour le coureur à pied qui aime faire de la randonnée.

Tout comme l’Ambit 2, cette montre semble être de bonne facture. La finition est remarquable et j’apprécie toujours autant les boutons. Ils ont une bonne sensibilité, ce qui est important pour moi. Je trouve que lorsque l’on court, notamment par temps froid, il n’y a pas plus désagréable que de ne pas arriver à manipuler sa montre. Le bracelet a également été modifié, corrigeant ainsi le défaut de l’Ambit 2. Il garde une multitude de réglages mais est plus souple. De plus, ce modèle est plus fin  et la montre tient beaucoup mieux au poignet.

L’autonomie est annoncée entre 8 et 25 heures, suivant le type d’acquisition et d’enregistrement des données GPS. C’est très correct dans le cadre d’une utilisation course à pied. Seuls les ultra traileurs lors d’une compétition pourraient être gênés. Sur le marathon de Paris, la montre était réglée sur un enregistrement maximal, j’ai consommé 36% de la batterie en 2h40 de course.

  • Fonctions

Si les fonctions sont nombreuses, cette Ambit 2R HR reste cependant simple à utiliser. Il est possible de rajouter des applications, il y en a plus de 1 000 ! Lors d’un marathon, vous pouvez avoir une estimation en temps réel de votre chrono à l’arrivée selon l’allure à laquelle vous courez à l’instant T. Ces applications multiplieront les possibilités de la montre.

Déjà présente dans l’Ambit 2, la technologie FusedSpeed, « combine les mesures effectuées par le GPS et le capteur d’accélération au poignet pour mesurer plus précisément votre vitesse de course », comme le précise le constructeur. C’est toujours aussi remarquable. Cette technologie corrige automatiquement les pertes de signal GPS dues à une végétation trop dense ou un passage sous un tunnel par exemple. Les données enregistrées par les fonctions concernées sont donc très précises.

Concernant la connectivité, il est dommage que Suunto n’ait pas intégré le Bluetooth et le wifi. Il est par exemple impossible de télécharger directement sa séance sur son smartphone et ainsi de la partager.

Fonctions générales :

– Heure, date, alarme, double fuseau horaire
– Altimètre
– Boussole
– Navigation
– Chronographe
– Fréquence cardiaque
– Langues d’interface utilisateur multiples
– Synchronisation GPS
– Basculement entre affichage positif et négatif
– Rétroéclairage ajustable
– Verrouillage des boutons polyvalent
– Témoin de batterie faible
– Unités métriques/impériales
– Modes d’économie d’énergie
– Transfert de données et chargement via câble USB
– Paramètres et personnalisation de la montre
– Post-analyse avancée des exercices
– Journal d’entraînement avec récits et images

Fonctionnalités propres aux sports et à l’outdoor :

– Vitesse : instantanée, moyenne sur le parcours total et le lap
– Distance/GPS : totale, intermédiaire
– Fréquence cardiaque : instantanée, moyenne, max, calories
– Cadence : fréquence de la foulée
– Altitude : montée, descente, vitesse verticale
– Heure : chrono, double temps, heure, tour, durée du parcours
– Application : permet de rajouter une multitude de données

  • Configuration

La configuration est identique à celle de l’Ambit 2. Il faut passer par l’interface Movescount, et c’est toujours aussi simple. Il est possible de définir des modes sport (course à pied) personnalisés. Plusieurs activités sont intégrées par défaut. Il est possible de les modifier et d’en créer de nouvelles. Il n’y a presque pas de limites, tant la personnalisation est poussée. Il est en effet possible de choisir jusqu’à huit écrans, chacun étant divisé en une, deux ou trois lignes. Deux petites en haut ou en bas, et une grande ligne centrale. Comme sur l’Ambit 2, mon seul reproche est l’impossibilité d’afficher deux grandes lignes sur un même écran.

  • Utilisation

Là encore, l’utilisation est similaire à celle de l’Ambit 2. Une nouveauté tout de même : la possibilité de planifier et de charger des programmes d’entraînement. C’est intéressant et motivant pour un pratiquant qui chercherait à s’entraîner différemment. La communauté Movescount est importante, créant un réseau social consacré au sport dynamique.

L’acquisition des satellites est toujours aussi rapide. La montre se fait totalement oublier quand on court. Elle est vraiment légère. La lecture des informations est bonne. Lorsque l’entraînement se termine, un petit compte-rendu s’affiche.

  • Conclusion

Suunto offre une entrée dans la gamme Ambit réussie ! Se basant sur l’Ambit 2, ce modèle a su garder l’essentiel, en améliorant même certains défauts. Au-delà de la fiabilité et la qualité propre à la marque, l’atout majeur de cette montre est son prix. En concurrence en termes de tarif avec la Garmin 220 (voir le test de ce modèle), elle propose autant de fonctions que la Garmin 620 (voir le test de la montre) ! Elle deviendra vite un outil d’entraînement indispensable.

plus
– Prix
– Interface Movescount

moins
– Impossibilité d’afficher deux grandes lignes d’informations sur un même écran
– Pas de connectivité sans fil

La fiche de la Suunto Ambit 2R HR

Marque : Suunto
Modèle : Ambit 2R HR
Type : GPS et cardiofréquencemètre
Poids : 70 gr
Dimensions : 50 X 50 X 15,5 mm
Etanchéité : 50 m
Autonomie : 8 à 25 heures en fonction de la précision du GPS sélectionnée
Transfert des données : via USB
Accessoires : ceinture cardio, câble d’alimentation USB, guide de démarrage rapide
Prix : 299€

Acheter la Suunto Ambit 2R HR sur lepape.com

Réagissez